Publié le 16 janvier 2016 - Modifié le 19 janvier 2016

Le virus zika se propage dans plusieurs pays d'Amérique du Sud

L'épidémie "Zika" inquiète fortement les autorités en Amérique latine
L'épidémie "Zika" inquiète fortement les autorités en Amérique latine 12h45 / 1 min. / le 19 janvier 2016
Alors que l'Equateur et Haïti ont confirmé la présence du virus zika, les départements français de Martinique (Antilles) et de Guyane (Amérique du Sud) ont constaté vendredi un "début d'épidémie".

L'Equateur a confirmé vendredi deux premiers cas autochtones de zika, un virus véhiculé par les moustiques et susceptible d'entraîner des malformations congénitales. Ils s'ajoutent à ceux de quatre personnes arrivées malades de l'extérieur du pays, ont annoncé les autorités de la santé.

Le ministère français de la Santé confirme lui aussi "un début d'épidémie en Martinique et en Guyane". En Martinique, 47 cas de personnes contaminées sur place par ce virus ont été signalés, ainsi que 610 cas suspects. En Guyane, 15 cas de zika ont été constatés, mais leur nombre y augmente plus faiblement qu'en Martinique. En Guadeloupe et à Saint-Barthélemy, "une dizaine de cas suspects" sont suivis de près.

La ministre de la Santé haïtienne a également confirmé la présence en Haïti du virus zika, après des semaines de soupçons face à la multiplication de malades.

Pas de vaccin

Le virus zika se transmet par l'intermédiaire d'une piqûre du moustique tigre. Ses manifestations sont le plus souvent de type grippal (fièvre, maux de tête, courbatures) avec des éruptions cutanées dans les trois à 12 jours qui suivent la piqûre par le moustique.

Il n'existe pas de traitement curatif ni de vaccin, mais seulement des traitements des symptômes.

>> Lire aussi: La propagation du virus Zika met le Brésil en alerte

agences/vtom

Les Etats-Unis appellent les femmes enceintes à éviter les pays touchés

Les Etats-Unis ont appelé vendredi les femmes enceintes à éviter de se rendre en Guyane, en Martinique et dans une dizaine de pays touchés par l'épidémie de zika.

Chez les femmes enceintes, le virus peut être transmis au foetus et entraîner des malformations congénitales ou la mort. Un bébé est d'ailleurs né avec des lésions cérébrales à Hawaï la semaine dernière. Les autorités sanitaires américaines ont confirmé samedi qu'il a été infecté par le virus Zika.

Les zones listées sont: la Guyane, la Martinique, Porto Rico, le Brésil, la Colombie, le Salvador, le Guatemala, Haïti, le Honduras, le Mexique, le Panama, le Paraguay, le Suriname et le Venezuela.