Modifié le 16 décembre 2015

L'enquête sur un ancien Premier ministre moldave passe par la Suisse

L'ancien Premier ministre de Moldavie Vlad Filat.
L'enquête sur un ancien Premier ministre moldave passe par la Suisse Le Journal du matin / 1 min. / le 16 décembre 2015
Les autorités moldaves ont indiqué mercredi à la RTS avoir demandé l'assistance judiciaire de la Suisse dans une enquête visant Vlad Filat, un ancien Premier ministre soupçonné de corruption.

Par la voix de sa porte-parole Ingrid Ryser, l'Office fédéral de la justice (OFJ) a confirmé avoir reçu cette demande, portant sur des faits de corruption et de trafic d'influence, et a transféré le dossier au Ministère public de la Confédération (MPC) pour exécution.

Ce dernier n'indique pas la nature de son action mais sa porte-parole Nathalie Guth précise que le MPC ne mène pas de propre procédure pénale contre Vlad Filat.

Des intérêts en Suisse

L'ancien Premier ministre moldave, accusé par les autorités d'avoir touché quelque 260 millions de francs en pots-de-vin, a été arrêté le 15 octobre. Le bureau de l'anticorruption du procureur de Chisinau, qui a confirmé la demande d'entraide judiciaire à la RTS, ne souhaite pas en révéler le contenu précis. Vlad Filat a toutefois plusieurs liens établis avec la Suisse.

La presse moldave se fait par exemple l'écho de la scolarisation des deux enfants de Vlad Filat sur les bords du lac Léman, dans un établissement prestigieux connu pour être l'un des plus onéreux du monde.

L'ex-femme de l'homme politique réside par ailleurs depuis plusieurs années dans la région de Genève.

La "fraude du siècle"

Le pactole qu'est soupçonné d'avoir empoché Vlad Filat fait partie d'une somme astronomique qui a disparu des caisses de l'Etat, une affaire surnommée "la fraude du siècle" en Moldavie (voir encadré).

L'homme politique de 46 ans nie lui en bloc toute implication dans ce détournement. Mardi, il a mis un terme à une grève de la faim entamée en cellule.

>> Revoir le reportage de Geopolitis sur la "fraude du siècle" (à 1 min 50):

Le reportage
Geopolitis - Publié le 13 octobre 2015
 

Michael Maccabez

>> Sujet diffusé dans le Journal du matin sur La Première

Publié le 16 décembre 2015 - Modifié le 16 décembre 2015

15% du PIB envolé

Vlad Filat a été arrêté mi-octobre au Parlement, après que ses pairs lui ont retiré son immunité parlementaire. Aux cris de "Filat en prison", des manifestants antigouvernementaux avaient bloqué le bâtiment pour empêcher l'ancien Premier ministre (2009-2013) de quitter les lieux.

Pays pauvre de 3,5 millions d'habitants situé entre l'Ukraine et la Roumanie, la Moldavie est agitée par des manifestations depuis la disparition au printemps des coffres de trois banques d'un milliard de dollars, prêtés à des destinataires jamais identifiés.

L'affaire, qui a vite gagné le surnom de "fraude du siècle", a porté un coup dur à l'économie du plus pauvre pays d'Europe, provoquant une dévaluation de la monnaie locale, le leu, et une envolée de l'inflation.

L'affaire du milliard envolé, qui représente 15% du PIB, a été révélée en automne 2014, peu avant les élections législatives.