Modifié le 11 août 2015

Traité secret mis à prix 100'000 euros par WikiLeaks

WikiLeaks offre 100'000 euros à la personne qui transmettra le texte secret du TTIP.
WikiLeaks offre 100'000 euros à la personne qui transmettra le texte secret du TTIP. [ - ]
WikiLeaks offre 100'000 euros à quiconque lui transmettra le texte secret du traité de libre-échange transatlantique (TTIP). Une initiative soutenue par l'ex-ministre grec des Finances Yanis Varoufakis.

"Le secret du TTIP jette une ombre sur le futur de la démocratie européenne. Sous cette couverture, des intérêts particuliers deviennent incontrôlables, comme nous avons pu voir avec le récent siège financier contre le peuple grec. Le TTIP affecte la vie de chaque Européen et entraîne l'Europe dans un conflit de longue durée avec l'Asie. Il est temps que le secret soit levé", indique mardi Julian Assange dans un communiqué.

Le texte du traité est tenu secret alors qu'il est l'objet de négociations entre les Etats-Unis et l'Union européenne.

Déjà 21'000 dollars récoltés

Wikileaks s'appuie notamment sur le soutien financier de personnalités, dont l'ancien ministre grec des Finances Yanis Varoufakis, la créatrice de mode Vivienne Westwood, le journaliste américain Gleen Greenwald ou le fondateur de WikiLeaks Julian Assange.

Quelques heures après le lancement de la campagne de financement le 11 août, près de 21'000 dollars (20'600 francs) avaient déjà été récoltés.

ebz

Publié le 11 août 2015 - Modifié le 11 août 2015

Un procédé déjà utilisé pour obtenir un autre texte

Depuis le mois de juin, WikiLeaks promet aussi 150'000 dollars à la personne qui lui fournira le Trans-Pacific Partnership Agreement (TTP), un autre traité actuellement négocié par les Etats-Unis, le Canada, le Japon et le Mexique notamment.

Près de 102'500 dollars ont déjà été récoltés.