Modifié le 06 août 2015

Le groupe EI prend une ville-clé dans la province syrienne de Homs

Les combats se poursuivent aussi dans la capitale Damas.
Les combats se poursuivent aussi dans la capitale Damas. [Amer AlMohipany/NurPhoto - ]
Le groupe djihadiste Etat islamique (EI) a pris dans la nuit de mercredi à jeudi une ville-clé de la province syrienne de Homs. Des groupes rebelles se sont eux rapprochés d'un centre d'opérations.

"L'EI a pris le contrôle de la ville d'Al-Qaryatayn, au sud-est de Homs, après des combats intenses avec les forces du régime", a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). L'attaque a débuté mercredi par trois attentats-suicide contre des postes de contrôle.

Les affrontements ont fait 37 morts parmi les soldats et les combattants loyalistes, et 23 morts dans les rangs rebelles, selon l'ONG, qui a précisé que la ville a une importance stratégique en raison de son emplacement sur la route reliant Palmyre, contrôlée par l'EI, à la région de Qalamoun, dans la province de Damas.

Position du régime menacée

Dans le même temps, des rebelles islamistes, dont des combattants d'Asie centrale et des Tchétchènes, alliés à des djihadistes d'Al-Qaïda s'approchaient de la ville de Jourine, selon l'OSDH, qui ajoute que 19 rebelles, 17 miliciens prorégime ainsi que 5 villageois ont été tués.

L'armée a établi son centre d'opérations régional dans cette ville de la province de Hama.

ats/fisf

Publié le 06 août 2015 - Modifié le 06 août 2015

La ville d'Al-Qaryatayn