Modifié le 17 février 2015

Cinq mineurs arrêtés après la profanation de tombes juives en Alsace

Un cimetière juif profané en France
Un cimetière juif profané en France L'actu en vidéo / 1 min. / le 16 février 2015
Cinq personnes âgées de 15 ans et demi à 17 ans ont été placées en garde à vue lundi, au lendemain de la découverte de la profanation de 200 tombes dans le cimetière juif de Sarre-Union, dans l'est de la France.

Cinq mineurs ont été arrêtés et placés en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur la profanation d'un cimetière juif dans l'est de la France, a annoncé lundi le procureur de Saverne.

L''un des mineurs, qui sont âgés de 15 ans et demi à 17 ans, s'était dénoncé dans la matinée, a déclaré le procureur Philippe Vannier.

Les arrestations surviennent au lendemain de la découverte de la profanation de plus de la moitié des 400 tombes du cimetière juif de Sarre-Union, commune de quelque 3000 habitants du département français du Bas-Rhin.

"Acte ignoble"

Le président Hollande a condamné "avec la plus grande fermeté" cet acte. Le Premier ministre Manuel Valls a de son côté évoqué "un acte ignoble et antisémite, une insulte à la mémoire".

Ce n'est pas la première fois que le cimetière juif de Sarre-Union fait l'objet de profanations. En 1988, une soixantaine de stèles juives y avaient été renversées, et en 2001, 54 tombes avaient été saccagées.

agences/pym

Publié le 16 février 2015 - Modifié le 17 février 2015

Sarre-Union, dans le Bas-Rhin