Modifié le 22 juillet 2016

L'épidémie d'Ebola en chiffres

Des personnels soignants sortent d'un hôpital à Monrovia, la capitale du Liberia.
Des personnels soignants sortent d'un hôpital à Monrovia, la capitale du Liberia. [Dominique Faget - AFP]
Découvrez nos infographies sur l'évolution du nombre de cas et de morts depuis mars 2014, la comparaison avec les précédentes épidémies d'Ebola ainsi que le coût économique de la crise en Afrique de l'Ouest.

ÉVOLUTION DU NOMBRE DE CAS

Après la Guinée le 29 décembre 2015 et le Liberia le 14 janvier 2016, la Sierra Leone a atteint le 17 mars son 42e jour - deux fois la durée maximale d'incubation - sans nouveau cas depuis le second test négatif sur le dernier patient, indique l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dans son rapport de situation de la lutte contre l'épidémie publié le 30 mars 2016 (lire en anglais).

Le derniers cas confirmé d'Ebola en Afrique de l'Ouest a été signalé durant la semaine du 24 janvier 2016 en Sierra Leone. La fin de l'épidémie en dans ce pays avait été déclarée une première fois le 7 novembre 2015, avant de connaître ce nouveau cas. En Guinée, le dernier cas connu d'Ebola a quitté l'hôpital le 28 novembre 2015. Enfin, au Liberia, les deux derniers patients, guéris, ont pu quitter l'hôpital le 4 décembre 2015.

Un pays est déclaré exempt de transmission d'Ebola lorsqu'une période de deux fois 21 jours s'est écoulée sans nouveau cas depuis le second test sur un patient guéri.

L'évolution du nombre de cas suspectés, probables et confirmés (mis à jour le 30 mars 2016):

NOMBRE DE CAS ET DE MORTS

L'épidémie d'Ebola qui s'est déclarée à la fin 2013 en Guinée a jusqu'à présent frappé neuf pays. Outre la Guinée (3811 cas et 2543 morts recensés au 30 mars 2016), le Liberia (10'675 cas, 4809 décès) et la Sierra Leone (14'124 cas, 3956 morts) sont les plus touchés.

Les analyses menées par les autorités sanitaires dans ces trois pays ont permis d'affiner a posteriori le nombre de cas et de morts imputables à Ebola, ce qui explique l'évolution parfois "anormale" du nombre de victimes dans le graphique ci-dessous.

Le nombre de cas et le nombre de morts en Afrique de l'Ouest (mis à jour le 30 mars 2016):

HISTORIQUE DES ÉPIDÉMIES

La crise actuelle est - et de loin - la plus meurtrière de toutes les épidémies d'Ebola connues à ce jour, dépassant très nettement celles de 1975 et de 1995 en République démocratique du Congo (respectivement 280 et 254 morts).

Avec 11'323 morts, l'épidémie qui ravage l'Afrique de l'Ouest a jusqu'à présent fait près de sept fois plus de victimes que l'ensemble des flambées précédentes depuis la découverte du virus en 1976 (1639 morts), selon les chiffres de l'OMS.

L'épidémie actuelle par rapport aux précédentes (mis à jour le 30 mars 2016):

Didier Kottelat

>> Les photos marquantes de l'épidémie d'Ebola:

Publié le 09 octobre 2014 - Modifié le 22 juillet 2016