Publié le 02 juin 2014 - Modifié le 02 juin 2014

Un Suisse sur quatre serait prêt à donner sa vie pour la patrie

Sondage sur les nouvelles valeurs des citoyens 100 ans après la Première Guerre mondiale.
Sondage sur les nouvelles valeurs des citoyens 100 ans après la Première Guerre mondiale. [ - ]
Près de 25% des Suisses seraient prêts à se sacrifier pour leur pays, selon le résultat d'un questionnaire par internet dont la RTS est partenaire. Une enquête qui montre aussi des différences de valeurs entre les pays.

Réalisé à l'occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale pour le compte de Radio France, en partenariat avec la RTS et des radios publiques de divers pays, un grand questionnaire par internet met en évidence les nouvelles valeurs qui gouvernent les citoyens 100 ans plus tard.

Et certaines différences, soit minimes, soit plus importantes, se font sentir entre des pays comme la France, l'Allemagne, la Suisse ou la Pologne (voir aussi l'infographie ci-dessus).

L'exception polonaise

Ainsi, à la question "Seriez-vous prêts à risquer ou à donner votre vie pour une cause particulière?", les Suisses répondent oui à 70,6%, un taux similaire à celui des autres pays, sauf en Pologne, où le taux monte à 77,4%.

"Défendre les miens" est la première cause pour laquelle les citoyens européens se disent prêts à risquer leur vie, quel que soit le pays. Vient ensuite partout "Pour mes idéaux", à l'exception à nouveau des Polonais qui placent au deuxième rang la défense de leur pays. La moitié d’entre eux se disent prêts à mourir pour leur patrie. Les Suisses sont pour leur part un sur quatre (24,1%) à envisager un pareil sacrifice, un pourcentage un peu plus fort qu'en France, en Allemagne ou en Belgique.

Le respect ou la liberté

A la question de savoir quelles sont les valeurs autour desquelles les citoyens doivent se rassembler, des divergences plus importantes se manifestent en fonction des pays.

Les Suisses avancent en premier lieu le respect, la solidarité et l'éducation, tout comme les Belges mais dans un ordre différents, alors que les Français remplacent le respect par l'écologie.

Les Allemands et les Canadiens choisissent eux des valeurs complètement différentes, qui sont la liberté, la paix et la justice. Les Polonais commencent eux par la famille, avant de citer la patrie et la foi en Dieu.

boi

Participation et méthodologie

La RTS s'est associée à Radio France, Radio Canada et plusieurs médias internationaux pour cette grande enquête réalisée à l'occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale.

Elle a pour thème "Pour qui, pour quoi risquer ou donner sa vie aujourd'hui?"

L'analyse d'un corpus de 20'000 témoignages via des questionnaires par internet a été réalisée par Sphinx Institute.

Les témoins proviennent de différents pays comme la France, l'Allemagne, le Canada, la Belgique, la Suisse, l'Italie, la Roumanie, la Russie, la Pologne ou le Sénégal.