Publié le 14 mai 2014 - Modifié le 14 mai 2014

Le fils du vice-président américain rejoint une société gazière ukrainienne

L'annonce de la nomination du fils de Joe Biden a été faite sur le site internet de l'entreprise.
L'annonce de la nomination du fils de Joe Biden a été faite sur le site internet de l'entreprise. [ - ]
La maison blanche a nié tout conflit d'intérêt après la nomination de Hunter Biden, fils du vice-président américain, au conseil d'administration du plus important producteur privé de gaz ukrainien.

Alors que la question du gaz a été centrale dans les tensions entre Moscou et Kiev, Hunter Biden, fils du vice-président américain Joe Biden, siège au conseil d'administration de Burisma. Avec plus de 10% de la production nationale, la société est le principal producteur privé de gaz d'Ukraine, selon le Wall Street Journal.

Cette nomination a soulevé des interrogations alors que Joe Biden s'était déplacé à Kiev en avril pour discuter d'une aide des Etats-Unis afin d'améliorer la production gazière locale.

"Un citoyen ordinaire"

La Maison blanche a rejeté mardi l'existence d'un possible conflit d'intérêt. "Hunter Biden et les autres membres de la famille Biden sont des citoyens ordinaires, où ils travaillent ne reflète pas une approbation de l'administration, du vice-président ou du président", a assuré son porte-parole Jay Carney.

Selon le site internet de Burisma, Hunter Biden "sera en charge du service juridique de la holding et appuiera la société parmi les organisations internationales".

mre

Accompagné d'un proche des Kerry

Quelques semaines avant le fils Biden, Devon Archer - qui partageait sa chambre d'université avec le beau-fils de John Kerry - a également rejoint Burisma.

Devon Archer a été conseiller de John Kerry lors de sa campagne présidentielle de 2004.

Egalement partenaire d'affaires de Hunter Biden, il doit aider Burisma à attirer des investisseurs américains et à étendre ses activités, selon le site de la société ukrainienne.