Modifié le 24 mars 2014

Plus de 500 Frères musulmans condamnés à mort en Egypte

Une cinquantaine de lieux de cultes coptes avaient été détruits en août dernier.
Une cinquantaine de lieux de cultes coptes avaient été détruits en août dernier. [ - ]
A l'issue d'un procès de masse, 529 membres des Frères musulmans ont été condamnés à mort lundi en Egypte, notamment pour meurtre.

Plus de 500 partisans du président islamiste Mohamed Morsi destitué par l'armée ont été condamnés à mort lundi en première instance pour des violences commises durant l'été, à l'issue d'un procès expéditif en Egypte. Les condamnés peuvent faire appel.

Sur les 529 personnes condamnées à la peine capitale dès la seconde audience de ce procès ouvert samedi à al-Minya, à 250 kilomètres au sud du Caire, seuls 153 sont en détention, les autres étant en fuite. Dix-sept des accusés ont été acquittés alors que près de 700 autres personnes doivent comparaître mardi pour répondre de violences également survenues le 14 août dans ce même gouvernorat.

Répression

Ce jour-là,  policiers et soldats avaient lancé l'assaut sur deux rassemblements pro-Morsi au Caire, faisant des centaines de morts suite à la destitution le 3 juillet du  président Morsi.

Depuis, plus de 1400 partisans de Mohamed Morsi ont été tués, selon Amnesty International. Des milliers de personnes, en majorité des islamistes, ont été emprisonnées

afp/cab

Publié le 24 mars 2014 - Modifié le 24 mars 2014