Publié le 22 janvier 2014 - Modifié le 23 janvier 2014

Hassan Rohani n'exclut pas la réouverture d'une ambassade américaine en Iran

La questions au sujet de l'ambassade américaine
La questions au sujet de l'ambassade américaine L'actu en vidéo / 1 min. / le 23 janvier 2014
S'exprimant en marge du Forum de Davos sur les antennes de la RTS mercredi, le président iranien Hassan Rohani a, outre la Syrie, évoqué la possible détente des relations avec les Etats-Unis.

Après avoir été exclu de la liste des invités à la conférence Genève 2 sur la Syrie qui s'est ouverte à Montreux (VD), le président iranien Hassan Rohani est néanmoins arrivé en Suisse mercredi, mais pour participer au 44e Forum économique mondial de Davos.

Dans un entretien accordé à la RTS, Hassan Rohani a abordé le dossier syrien, indiquant que "personne ne pouvait s'ériger en juge" et que ce n'était pas à l'Américain John Kerry, mais aux Syriens de décider de leur avenir.

Le président iranien a en outre également évoqué les relations de l'Iran avec les Etats-Unis. A cet égard Hassan Rohani a donné un signal de détente en affirmant que "la réouverture d'une ambassade américaine à Téhéran n'est pas impossible".

gax

L'intégralité de l'entretien:

Interview du président iranien Hassan Rohani
L'actu en vidéo - Publié le 22 janvier 2014