Modifié le 06 mai 2013

Un pistolet entièrement réalisé avec une imprimante 3D

Le premier pistolet entièrement réalisé avec une imprimante 3D
Le premier pistolet entièrement réalisé avec une imprimante 3D. [ - GBBBC]
Un groupe controversé américain a réussi à "imprimer" en 3D une arme qui fonctionne. Son but est de rendre les plans du pistolet téléchargeables sur le net, afin que chacun puisse le réaliser chez soi.

À le voir, on croirait presqu'un jouet... mais il n'en est rien. C'est une arme bien réelle que Cody Wilson, étudiant en droit à l'Université du Texas, tient dans ses mains. Il l'a réalisée en assemblant ses différents composants fabriqués en plastique ABS - un polymère thermoplastique - grâce à une imprimante 3D, achetée 7500 francs sur un site d'enchères en ligne.

Anarchiste inventeur du "Liberator"

Cody Wilson se décrit volontiers comme un anarchiste. À 25 ans, il est à la tête de Defense Distributed, une organisation à but non-lucratif désireuse de rendre accessibles ces armes d'un nouveau type au plus grand nombre.

Le groupe a passé une année à essayer de créer des armes à feu, en commençant par certains composants (voir le "Grand Format" ci-contre). Puis il a fini par réaliser le "Liberator". Une arme qu'il a testée avec succès samedi sur un stand de tir d'Austin, dans le centre du Texas.

Le projet "Wiki-armes"

Cody Wilson a mis sur pied la plate-forme "Wiki-armes", afin de répandre gratuitement sur le net des plans de modèles informatiques 3D pour réaliser des armes à feu imprimables en tout temps et en tout lieu. Avec, si possible, des imprimantes les moins chères du marché.

Son projet lui a valu d'être dans le classement des "15 personnes les plus dangereuses du monde" du magazine Wired.

Stéphanie Jaquet

Publié le 06 mai 2013 - Modifié le 06 mai 2013