Mise à jour le 18 avril 2013

L'explosion d'une usine au Texas aurait fait entre 5 et 15 morts

Images amateur prises lors de l'explosion Le Journal en continu / 1 min. / Le 18 avril 2013
L'explosion d'origine inconnue survenue mercredi soir dans une usine d'engrais au Texas a fait entre 5 et 15 morts et 160 blessés. Le bilan reste provisoire et les recherches de survivants se poursuivent.

Les services de secours au Texas cherchaient désespérément jeudi des survivants après une explosion dévastatrice à l'origine indéterminée dans une usine d'engrais qui a fait entre cinq et quinze morts et 160 blessés. Le bilan pourrait toutefois encore changer.

Les secouristes s'activent auprès des blessés de l'explosion.

Les secouristes s'activent auprès des blessés de l'explosion. [Rod Aydelotte - Keystone]

L'énorme déflagration mercredi à 20H00 (01H00 GMT jeudi) dans ce complexe à West, près de la ville de Waco (Etats-Unis, sud), a été si violente qu'elle a soufflé des dizaines d'habitations alentour et a été enregistrée avec la même force qu'un séisme de magnitude 2,1 et ressentie à une distance de 80 km, selon le Centre américain de géophysique (USGS).

La déflagration, dont l'origine pourrait être due à de l'ammoniac, a par ailleurs soufflé quelque 80 maisons alentour ainsi qu'un immeuble d'habitation et une maison de retraite.

"Boule de feu"

L'explosion, apparemment provoquée par un incendie dont l'origine reste inconnue, a projeté une boule de feu de 30 m de diamètre et "c'est comme si une bombe nucléaire avait explosé", a déclaré à CNN Tommy Muska, le maire de West, localité de 2500 personnes, dont la plus grande partie a été évacuée.

Selon les médias locaux, les fenêtres d'habitations voisines ont volé en éclats, à cause du souffle de la déflagration. "C'est comme si la route s'était soulevée", a raconté sur CNN Cheryl Marich, dont la maison a été détruite.

Le journal local Waco Tribune a également indiqué qu'une école avait pris feu. Des pompiers ont été blessés par une seconde explosion alors qu'ils intervenaient sur les lieux (voir vidéo amateur ci-contre). Les blessés ont été conduits vers des hôpitaux de la région, où ils ont été soignés pour des blessures diverses.

Nuage de fumée sous surveillance

Photo postée sur Twitpic par Victor Floyd

Photo postée sur Twitpic par Victor Floyd [DR]

Les autorités surveillent l'évolution du nuage de fumée potentiellement toxique provoqué par l'explosion, et procéderont le cas échéant à l'évacuation des zones menacées, a précisé le porte-parole de la police locale, le sergent W. Patrick Swanton.

Une vingtaine d'heures après le drame, enquêteurs et services de secours étaient à pied d'oeuvre "pour retrouver d'éventuels survivants, des gens blessés, en faisant du porte-à-porte", a expliqué le sergent Swanton, alors que des feux faisaient toujours rage autour de l'usine d'engrais.

Ce drame endeuille une nouvelle fois les Etats-Unis, deux jours après l'attentat perpétré sur la ligne d'arrivée du marathon de Boston (nord-est du pays) qui a fait trois morts et 180 blessés lundi, selon un dernier bilan.

afp/ptur/olhor

 

Les risques liés au nitrate d'ammonium

Base de la fabrication d'engrais, le nitrate d'ammonium est un produit chimique répandu. Il entre aussi souvent dans la fabrication d'explosifs, comme l'expliquent des chercheurs français de l'Insititut national de l'environnement industriel et des risques (INERIS). Il n'en demeure pas moins d'une composition complexe et d'un maniement délicat, car sujet à de nombreuses réactions en lien avec de multiples paramètres: humidité, température, etc. Son transport est dangereux, de même que son stockage.

En cas d'incendie en présence de nitrate d'ammonium, les chercheurs de l'INERIS indiquent que si le feu n'est pas très rapidement maîtrisé, il convient de procéder immédiatement à l'évacuation de la population à proximité, compte tenu du haut danger d'explosion, d'intoxication et de propagation rapide des flammes.

Pourquoi connaît-on Waco?

La ville de Waco est Texas est mondialement connue en raison du "siège de Waco" qui s'y est déroulé entre le 28 février et le 19 avril 1993.

Après des mois de surveillance suite à des plaintes portant sur la détention illégale d'armes à feu, les forces de l'ordre lancent un premier assaut contre la résidence des membres de la secte des Davidiens, retranchés dans une ferme. L'assaut se déroule de manière catastrophique et fait plusieurs morts des deux côtés.

Commence alors un siège, mené par le FBI, qui durera 51 jous. De peur d'un suicide collectif, un second assaut est lancé. Plus de 80 membres de la secte, dont 21 enfants ainsi que le leader David Koresh, périssent dans l'incendie qui se déclenche durant l'assaut.

La gestion de cette affaire par le gouvernement est encore aujourd'hui très critiquée.

Il ne semble y avoir aucun lien entre les événements de 1993 et ceux d'aujourd'hui.

Waco, au Texas