Mise à jour le 23 avril 2013

Attentats terroristes de Boston, le suivi de la journée minute par minute

Les policiers de Boston sont en alerte après les explosions durant le marathon.
Les policiers de Boston sont en alerte après les explosions durant le marathon. [Charles Krupa - Keystone]
- Le président Obama a qualifié les explosions de Boston d'"attentats terroristes dont les commanditaires restent inconnus". <br>- De son côté, le FBI a refusé de préciser quelle piste il privilégiait. Seuls deux engins explosifs ont été retrouvés. <br>- Le dernier bilan est de 3 morts et 176 blessés.

____________________________________________________________________________________________

Fin du suivi minute par minute. Retrouvez la synthèse des événements et les dernières informations: Barack Obama: "Un acte de terrorisme" dont les commanditaires restent inconnus

____________________________________________________________________________________________

17h30

Barack Obama donne une très brève conférence de presse.

Le président indique que le FBI "enquête sur les explosions en tant qu'acte terroriste dont les commanditaires restent inconnus". Jusqu'ici, Barack Obama n'avait pas utilisé le terme de terrorisme ou d'attentat.

"On sait qu'il y a eu des bombes, qu'elles ont fait de sévères dégâts, on ignore qui les a posées, quelle organisation est impliquée et pour quels motifs", a souligné le président, qui a enjoint la population à être vigilante.

____________________________________________________________________________________________

17h00

Barack Obama donne l'ordre de mettre les drapeaux en berne sur les édifices publics américains jusqu'à samedi soir, en hommage aux victimes des attentats de Boston, selon un décret publié par la Maison Blanche.

____________________________________________________________________________________________

16h30

Le centre-ville de Boston est bouclé pour les besoins de l'enquête.
Le centre-ville de Boston est bouclé pour les besoins de l'enquête. [Spencer Platt - AFP]
Le centre de Boston est toujours bouclé par les enquêteurs. Ils mènent des examens des caméras de surveillance, des débris laissés par les deux bombes artisanales qui ont explosé à 12 secondes d'intervalle près de la ligne d'arrivée, ainsi que des interrogatoires de nombreuses personnes. L'attaque n'a toujours pas été revendiquée.

____________________________________________________________________________________________

16h10

Fin de la conférence de presse du FBI et des autorités.

____________________________________________________________________________________________

16h00

Les principales informations dévoilées durant la conférence de presse du FBI et des autorités.

"Il n'y avait que deux bombes, aucun autre engin explosif n'a été retrouvé en marge du marathon", a indiqué le gouverneur du Massachussetts Patrick Deval. "Tout le monde doit continuer à être vigilant".

"Aucune menace supplémentaire n'a été détectée", a souligné l'agent spécial deu FBI Rick Deslauriers. "Le FBI n'a pas d'information sur des menaces avant le marathon. Notre mission est maintenant de répondre aux questions que tout le monde se pose. Nous menons plusieurs interrogatoires, cela va prendre du temps. Nous demandons l'aide de la population qui aurait des informations. Nous allons aller jusqu'au bout de la terre pour identifier la ou les sujets qui sont responsables de ce crime ignoble".

"C'est la scène de crime la plus compliquée que j'ai jamais vue", selon le chef de la police de Boston Ed Davis. Je demande de la patience à la population afin que nous puissions répondre à toutes les questions".

Le FBI refuse de commenter les rumeurs faisant été de plusieurs arrestations, mais la police a indiqué n'avoir procédé à aucune garde-à-vue. Le FBI ne commente pas non plus les pistes suivies ou la nature des engins explosifs. Il donne le dernier bilan officiel: 3 morts et 176 blessés, dont 17 dans un état critique.

La police de Boston demande à la population de lui soumettre toutes les informations, photos ou vidéos en lien avec les explosions. Elle souligne que deux contrôles ont été menés avant le marathon, puis l'accès à la ligne d'arrivée était libre.

Les extraits de la conférence de presse du FBI et des autorités de Boston (sous-titrés):

Extraits de la conférence de presse du FBI
Le Journal en continu - Publié le 16 avril 2013
 

____________________________________________________________________________________________

15h40

Début de la conférence de presse du FBI et des autorités de Boston, qui vont faire le point sur l'enquête.

____________________________________________________________________________________________

15h25

Le maire de Boston, la police et le FBI vont donner une conférence de presse dans quelques minutes. Notre correspondant Eric Guevara-Frey la suit sur Twitter: @eric_gf

Il a posté cette petite vidéo Vine en attendant la conférence:

____________________________________________________________________________________________

15h10

Des coureurs et des spectateurs témoignent après les explosions qui ont fait 3 morts et 130 blessés. Y compris le maire de la commune genevoise de Bernex, Serge Vonlanthen: "C’était incroyable de penser que quelques minutes avant, je passais à deux mètres des lieux où les explosions se sont déroulées".

Tous les témoignages sont à lire ici: Témoignages de personnes qui étaient sur la ligne d'arrivée à Boston

____________________________________________________________________________________________

15h00

Plusieurs pays, organisations et personnages publics ont fait part de leur soutien aux Etats-Unis après les attaques.

Au nom de l'Union européenne, le président du Conseil européen Herman van Rompuy, a condamné les "actes épouvantables".  Moscou a de son côté estimé que ces attaques constituent un "sérieux avertissement" pour la Russie avant les JO 2014 de Sotchi.  L'Iran "condamne sévèrement le meurtre de citoyens américains à Boston" et qualifie l'attentat de "source d'inquiétude". Le pape François a parlé d'"une tragédie insensée", appelant les habitants de cette ville "à ne pas se laisser surmonter par le mal".

Le ministre étrangères français Laurent Fabius a envoyé une lettre de soutien au Secrétaire d'Etat américain John Kerry, publiée sur Twitter.

____________________________________________________________________________________________

14h15

Les hypothèses vont bon train sur les auteurs de l'attentat. La police et le FBI doivent faire face à des témoignages très nombreux.

Une photo en particulier fait parler d'elle. Il s'agit d'un homme qui se promène sur le toit d'un immeuble peu avant les explosions. Mais son implication reste une hypothèse.

 

____________________________________________________________________________________________

14h00

La prestigieuse école MIT (Massachusetts Institute of Technology) a rendu hommage aux victimes en affichant le drapeau des Etats-Unis sur sa façade.

Notre correspondant Eric Guevara-Frey l'évoquait ce matin à l'antenne.

____________________________________________________________________________________________

13h40

Les images des mesures de sécurité prises dans plusieurs villes américaines. Le centre-ville de Boston est bouclé. La vidéo:

Après Boston, la sécurité est renforcée aux USA
Le Journal en continu - Publié le 16 avril 2013

____________________________________________________________________________________________

13h30

Le centre-ville bouclé durant la nuit.
Le centre-ville bouclé durant la nuit. [Spencer Platt - AFP]
Ce que l'on sait sur l'attentat à l'heure actuelle:

- Les deux engins explosifs retrouvés étaient faits de poudre à canon, de billes de roulement et d'autres pièces en métal pour faire un maximum de victimes.

- Une perquisition a été effectuée dans un appartement de Revere, un quartier de Boston, mais aucune arrestation n'a eu lieu.

- Un homme a été longuement interrogé par la police. Il pourrait s'agir d'un Saoudien.

- Deux pistes sont envisagées, selon des sources autorisées. Une piste d'extrémistes de droite américains, par exemple des militants anti-impôts. En effet, l'attentat a été commis durant le Patriot's Day, dernier jour pour les déclarations d'impôts. L'autre théorie serait celle d'un attentat islamiste. Le fait qu'il y ait eu deux explosions quasi simultanées rappelle les "modèles" d'Al-Qaïda.

-  Les talibans pakistanais, liés à l'attentat raté à la voiture piégée de Times Square en mai 2010, ont nié toute implication dans les deux explosions.

- Les bombes ont fait 3 morts, dont un jeune garçon. Sur les 29 blessés toujours hospitalisés, huit sont dans un état grave.

Ce que l'on ignore/Les hypothèses:

- Les attaques n'ont pas été revendiquées.

- Les bombes auraient été placées dans des poubelles, selon des médias, mais cela n'a pas été confirmé.

- Des médias ont indiqué que la police aurait retrouvé plusieurs bombes n'ayant pas explosé dans Boston mais le FBI n'a pas réagi.

- Les explosions auraient pu être commandées par des téléphones portables. Peu après les attaques, toutes les communications mobiles ont d'ailleurs été coupées dans la région de Boston.

____________________________________________________________________________________________

13h20

La sécurité à Boston était-elle défaillante? Interview de Roland Jacquard, président de l'Observatoire international du terrorisme.

Roland Jacquard, président de l'Observatoire international du terrorisme.
Le 12h30 - Publié le 16 avril 2013
 

____________________________________________________________________________________________

13h15

"Il y a un modus operandi qui fait penser à une piste terroriste extérieure mais d''autres indications font pencher pour du terrorisme intérieur". L'analyse de Xavier Colin:

Attentats à Boston: Xavier Colin évoque la situation générale aux Etats-Unis et la vulnérabilité du pays
12h45 - Publié le 16 avril 2013
 

____________________________________________________________________________________________

13h00

Les Etats-Unis sont engagés dans des recherches tous azimuts pour retrouver les auteurs des attentats au marathon de Boston que la Maison blanche traite comme un "acte de terrorisme".  Ces explosions constituent le plus grave attentat sur le sol américain depuis le renforcement de la sécurité dans les lieux publics consécutifs aux attaques du 11 septembre 2001.

____________________________________________________________________________________________

12h45

Le résumé des événements. La vidéo:

Attentats à Boston: deux bombes ont explosé à l'arrivée du marathon, faisant trois morts et plusieurs blessés
12h45 - Publié le 16 avril 2013
 

"Les deux bombes ont explosé au moment où il y avait le plus de monde possible". Le témoignage du coureur fribourgeois Patrick Genoud.

Les lieux d'une des deux explosions, juste après le drame.
12h45 - Publié le 16 avril 2013
 

____________________________________________________________________________________________

12h40

Les dernières images disponibles sur le moment des explosions. La vidéo:

Le moment des explosions au marathon de Boston
Le Journal en continu - Publié le 15 avril 2013

____________________________________________________________________________________________

12h13

Le Bernésien Serge Dal Busco, candidat PDC au Conseil d'Etat genevois, a pris part à la course. Il a envoyé deux messages sur Twitter:

____________________________________________________________________________________________

12h00

Il n'y aurait aucun Suisse parmi les victimes des explosions de Boston. Le Département fédéral des Affaires étrangères précise qu'aucune information ne fait état de la présence de Suisses parmi les victimes.

Sur les quelque 60 Suisses inscrits au marathon de Boston, 39 ont franchi la ligne d'arrivée, dont trois en fauteuil roulant, ont indiqué les organisateurs de la course sur leur site Internet.

____________________________________________________________________________________________

11h50

Sur Twitter, la réaction du président Obama: "Michelle et moi adressons nos pensées les plus profondes et nos prières aux familles des victimes dans ces moments de peine".

____________________________________________________________________________________________

11h30

L'intervention sous-titrée de Barack Obama peu après les explosions. La vidéo:

Barack Obama après les attaques de Boston
Le Journal en continu - Publié le 16 avril 2013

____________________________________________________________________________________________

11h20

Notre galerie des images marquantes de Boston:

____________________________________________________________________________________________

11h10

La synthèse des informations disponibles, le témoignage d'une personne sur place et l'intervention de notre correspondant Eric Guevara-Frey:

Tout le centre-ville de Boston, où se sont déroulées les explosions, a été bouclé par la police.
L'actu en audio - Publié le 16 avril 2013
 

____________________________________________________________________________________________

10h30

La carte des lieux des explosions:

____________________________________________________________________________________________

09h30

Des détails filtrent sur le déroulement du drame. Des roulements à bille étaient placés dans les bombes et ont provoqué des blessures particulièrement atroces, selon la police et des médecins. La première bombe a explosé sur le bas-côté de la route empruntée par les coureurs. Les gens se sont mis à hurler, certains cherchant désespérément à fuir en grimpant sur les barrières.

Il n'y a pas eu de revendication ni de menace claire. Un appartement a été perquisitionné dans un quartier de Boston et une personne seraient recherchée, selon notre correspondant Eric Guevara-Frey.

____________________________________________________________________________________________

08h40

Les talibans pakistanais, liés à l'attentat raté à la voiture piégée de Times Square en mai 2010, ont nié toute implication dans les deux explosions. "Nous sommes en faveur des attaques contre les Etats-Unis et ses alliés, mais nous ne sommes pas impliqués dans cette attaque", a déclaré un porte-parole.

____________________________________________________________________________________________

08h30

Didier Burkhalter condamne "avec la plus grande fermeté" l'attentat survenu au marathon de Boston. Cet acte démontre la nécessité d'une action internationale résolue contre le terrorisme, selon le ministre des affaires étrangères.

L'interview du conseiller fédéral:

Didier Burkhalter a condamné l'attentat de Boston devant le Conseil national.
L'actu en audio - Publié le 16 avril 2013
 

____________________________________________________________________________________________

04h00

Interview de Roland Jaccard, président de l'Observatoire international du terrorisme:

Le groupe d'élite du SWAT a été déployé dans les rues de Boston après les explosions.
Info - Publié le 16 avril 2013
 

____________________________________________________________________________________________

02h50

Le FBI prend le commandement de l'enquête sur les explosions. Trois personnes, dont un petit garçon, sont décédées et des dizaines d'autres ont été blessées, selon un bilan remis à jour de la police de Boston.

La synthèse des événements, à lire ici: Au moins 3 morts après deux explosions au marathon de Boston

____________________________________________________________________________________________

01h00

Le moment des explosions, en vidéo:

Le moment des explosions au marathon de Boston
Le Journal en continu - Publié le 15 avril 2013
 

____________________________________________________________________________________________

00h10 heure suisse, mardi 16 avril

Barack Obama tient une brève conférence de presse. Il annonce que la police ignore pour l'heure qui est responsable de ces explosions et souligne que tout sera entrepris pour qu'ils rendent des comptes. Le président américain évite d'utiliser les termes d'attentats terroristes. Mais un responsable américain indique: "La Maison blanche ignore qui est à l'origine des explosions au marathon de Boston mais traite ces événements en tant qu'"acte terroriste".

A lire: Les mesures de sécurité renforcées après les explosions de Boston

____________________________________________________________________________________________

23h30

La police de Boston indique que l'incident de la bibliothèque JFK n'est pas lié aux explosions du marathon.

Le tweet envoyé par la Bibliothèque JFK: "L'incendie dans le bâtiment est terminé. Il semble qu'il ait pris dans un local technique. Il n'y a aucun blessé".

 

Le bilan des deux explosions reste incertain. Le quotidien local Boston Globe fait de plus de 100 blessés.

____________________________________________________________________________________________

22h30

La police de Boston confirme qu'un incident s'est produit dans la bibliothèque JFK. Il pourrait s'agir d'une explosion, mais le commissaire de police de Boston Ed Davis souligne ne pas avoir établi avec certitude un lien entre cet événement et les explosions du marathon.

Le tweet envoyé par la Bibliothèque JFK: "Les enquêteurs font leur travail. Tout lien avec les explosions du marathon de Boston est pure spéculation. Plus d'informations dès que nous en recevrons".

__

__________________________________________________________________________________________

22h15

La page Facebook du marathon de Boston.
La page Facebook du marathon de Boston. [RTS]
Les forces de l'ordre utilisent pour la première fois le terme de "bombe". "Une ou plusieurs bombes sont à l'origine des explosions", selon des sources officielles.  Plusieurs engins explosifs ont été retrouvés dans Boston, selon les médias, qui évoquent l'hypothèse d'attentats.

"Deux bombes ont explosé près de la ligne d'arrivée (...) nous travaillons avec la police pour savoir ce qui s'est exactement produit", indiquent les organisateurs de marathon sur leur page Facebook.

____________________________________________________________________________________________

22h15

Les premières images disponibles des environs des explosions. La vidéo:

Images du marathon de Boston après les explosions
Le Journal en continu - Publié le 15 avril 2013
 

____________________________________________________________________________________________

22h07

La police de Boston annonce que les explosions ont fait deux morts et 23 blessés, selon un bilan provisoire.

Le tweet envoyé par la porte-parole de la police de Boston, Cheryl Fiandaca:

 

____________________________________________________________________________________________

22h00

Barack Obama, lors de sa brève intervention télévisée.
Barack Obama, lors de sa brève intervention télévisée. [Olivier Douliery / POOL - DR]
Barack Obama ordonne de prendre toutes les mesures nécessaires pour enquêter et faire face aux conséquences de deux explosions.

Les mesures de sécurité sont renforcées à New York, principalement dans les lieux sensibles.

____________________________________________________________________________________________

21h40

Le bilan est incertain. Les médias évoquent entre six et douze blessés, dont plusieurs grièvement. Les blessés étaient soignés directement sous la tente censée accueillir les coureurs, selon le site du New York Times.

____________________________________________________________________________________________

20h52

L'un des premiers tweets envoyés après les explosions, provenant du journaliste Sean Kelly, de WCVB Newscenter 5:

 

____________________________________________________________________________________________

20h40 heure suisse, lundi 15 avril

L'une des premières images disponibles.
L'une des premières images disponibles. [DR]
Une explosion se produit à quelques mètres de la ligne d'arrivée du marathon de Boston. Quelques secondes plus tard, une seconde déflagration se produit à quelques mètres de la première. Les médias font état de plusieurs blessés.

Les deux explosions en marge du marathon se sont produites 4h09 après le début de la course, alors que le peloton le plus dense arrivait au terme du marathon, devant une foule de spectateurs. Plus de 26'000 personnes étaient inscrites cette année pour la course la plus ancienne des Etats-Unis.

Cécile Rais, avec les agences

Le suivi de notre correspondant Eric Guevara-Frey


Boston, Massachusetts, aux États-Unis