Mise à jour le 20 novembre 2012

François Fillon reste au sein de l'UMP malgré sa défaite

L'ancien Premier ministre François Fillon est arrivé vers 03h15 au siège de l'UMP pour exprimer son indignation.

L'ancien Premier ministre François Fillon est arrivé vers 03h15 au siège de l'UMP pour exprimer son indignation. [AFP]

Un jour après sa défaite face à Jean-François Copé lors de l'élection à la présidence de l'UMP, l'ancien Premier ministre français François Fillon a assuré qu'il resterait au sein du principal parti d'opposition.

François Fillon a déclaré mardi qu'il restait au sein de sa famille politique et qu'il entendait "mener un projet de redressement national le moment venu".

Au lendemain de sa défaite dans l'élection à la présidence de l'UMP, l'ex-Premier ministre a assuré aux journalistes: "il ne faut pas être inquiet sur mon avenir politique".

"Il y a un rassemblement des Français à opérer pour permettre un redressement national. Je pensais pouvoir le faire à travers la présidence de l'UMP. Cela n'a pas été possible pour toute une série de raisons (...) et notamment des irrégularités", a dénoncé François Fillon, battu de justesse lundi soir par Jean-François Copé.

"Je reste au sein de ma famille"

"J'en prends acte mais naturellement je reste au sein de ma famille", a ajouté le député de Paris. "Je participerai de toutes mes forces à la vie politique avec un objectif qui est de mener un projet de redressement national le moment venu", a-t-il promis.

François Fillon était venu saluer les militants de sa campagne à la présidence de l'UMP, notant que sans eux il n'aurait "pas pu arriver à un niveau qui - comme chacun a pu le constater - est assez élevé".

Lire aussi: Le nouveau président de l'UMP Jean-François Copé tend la main à François Fillon

sipa/vtom