Mise à jour le 17 novembre 2012

Patrick Edlinger, l'une des légendes de l'escalade, est décédé à 52 ans

Patrick Edlinger lors d'une ascension dans les Gorges du Verdon.

Patrick Edlinger lors d'une ascension dans les Gorges du Verdon. [Franck Charton - hemis.fr]

L'un des maîtres de l'escalade, le Français Patrick Edlinger, est mort vendredi à l'âge de 52 ans à son domicile. Il était l'un des pionniers de l'escalade libre, à mains nues et sans être assuré.

L'escaladeur français Patrick Edlinger, auteur de nombreuses ascensions en solitaire, est décédé vendredi à son domicile à l'âge de 52 ans, ont indiqué samedi ses proches. Patrick Edlinger avait "révolutionné sa discipline" et rendu populaire un sport jusqu'ici confidentiel, selon son biographe Jean-Michel Asselin.

Les causes de son décès ne sont pas encore connues. Selon le site du festival des Rencontres du cinéma de montagne de Grenoble auquel Patrick Edlinger devait participer jeudi prochain, le sportif "a été retrouvé sans vie chez lui".

Un maître de l'escalade libre

Patrick Edlinger qui avait effectué à mains nues et parfois même sans être assuré plusieurs ascensions dans les Gorges du Verdon (sud-est) au début des années 80 était l'un des pionniers de "l'escalade libre" de haut niveau.

Ses prouesses avaient fait l'objet d'un documentaire diffusé dans le monde entier intitulé "La Vie au bout des doigts" qui ont entre autres contribué à faire connaître l'escalade au grand public.

Père d'une fille de 10 ans, Patrick Edlinger avait abandonné le haut niveau en 1995 après une grave chute de falaise, et s'était retiré à la Palud-sur-Verdon dans les Alpes de Hautes-Provence.

 

afp/boi