Mise à jour le 06 octobre 2014

La cuvée 2012 des Nobel récompense un écrivain chinois et l'UE

) L'Union européenne a reçu le prix Nobel de la paix.

L'Union européenne a reçu le prix Nobel de la paix. [Georges Gobet - AFP]

La saison 2012 des prix Nobel s'est achevée lundi avec la remise du prix d'économie à deux Américains. Les prestigieux prix de la littérature et de la paix ont été remis respectivement au romancier chinois Mo Yan et à l'Union européenne.

LUNDI 8 OCTOBRE 2012: MÉDECINE

Le Japonais Shinya Yamanaka et le Britannique John Gurdon ont reçu lundi le prix Nobel 2012 de médecine pour leurs recherches sur la reprogrammation nucléaire. Une technique qui permet de transformer des cellules adultes en cellules souches capables de créer tous types de tissus du corps humain.

Lire: Le Nobel de médecine décerné à deux généticiens

MARDI 9 OCTOBRE: PHYSIQUE

Le prix Nobel de physique a été décerné mardi au chercheur français Serge Haroche et à l'Américain David J. Wineland. Les deux hommes ont été récompensés pour des méthodes expérimentales permettant de manipuler des systèmes quantiques.

Lire: Le Nobel va à des spécialistes de la physique quantique

MERCREDI 10 OCTOBRE: CHIMIE

Les Américains Robert Lefkowitz et Brian Kobilka ont été récompensés pour leurs travaux sur des cellules qui permettent à l'homme de s'adapter à son environnement. Leur compréhension pourrait conduire à la conception de meilleurs médicaments avec moins d'effets secondaire.

Lire: Le Nobel de Chimie attribué à deux chercheurs américains

JEUDI 11 OCTOBRE: LITTÉRATURE

Le prix Nobel de littérature a été attribué au romancier chinois Mo Yan.

En 2011,  le prix Nobel de littérature 2011 avait été décerné au poète suédois Tomas Tranströmer. L'écrivain a été récompensé "car, par des images denses, limpides, il nous donne un nouvel accès au réel".

Lire: Le Nobel de littérature attribué au Chinois Mo Yan

VENDREDI 12 OCTOBRE: PAIX

Le prix Nobel de la paix 2012 a été décerné à l'Union européenne, institution qui a "oeuvré durant plus de six décennies à la pacification d'un continent souvent meurtri par les guerres", selon le comité Nobel.

En 2011, le prix Nobel de la paix avait été remis à la présidente du Liberia Ellen Johnson Sirleaf la militante libérienne Leymah Gbowee et la Yéménite Tawakkul Karman. Les trois femmes avaient été décorées "pour leur lutte non-violente, pour la sécurité des femmes et leurs droits à une participation entière dans la construction de la paix".

Lire: Le prix Nobel de la paix attribué à l'Union européenne

LUNDI 15 OCTOBRE: ÉCONOMIE

Le prix Nobel d'économie 2012 a été décerné aux Américains Alvin Roth et Lloyd Shapley pour leurs travaux sur les marchés et la façon d'ajuster leurs acteurs.

Le prix Nobel d'économie 2011 avait été décerné aux Américains Thomas Sargent et Christopher Sims pour des travaux permettant de comprendre comment des événements imprévus ou des politiques programmées influencent les indicateurs macroéconomiques.

En parlant d'économie, cette année, crise économique oblige, la Fondation Nobel a diminué le montant du prix de 20% le fixant à 8 millions de couronnes (1,12 million de francs environ) contre 10 millions depuis 2001.

Lire: Le Nobel d'économie pour deux Américains étudiant les marchés

agences/hof

Une année marquée par la venue de l'opposante birmane Aung San Suu Kyi

La Fondation Nobel a vécu une année 2012 marquée par la visite de l'opposante birmane Aung San Suu Kyi, venue chercher son prix Nobel de la paix 21 ans après l'avoir reçu.

Recevoir le prix Nobel de la paix en 1991, alors qu'elle était en résidence surveillée, lui a donné l'espoir de continuer son combat et "a ouvert une porte dans (son) coeur", a-t-elle dit en juin lors de son discours d'acceptation du prix.

Lors d'une cérémonie chargée d'émotion, la "Dame de Rangoun" avait aussi déclaré qu'"un prisonnier d'opinion est un de trop (...). S'il vous plaît, souvenez-vous d'eux et faites tout ce qui est en votre pouvoir pour parvenir au plus tôt à leur libération inconditionnelle".

Quelques anecdotes

Les mathématiques, grandes absentes des Nobel

Les mathématiques ne figurent pas sur la liste des prix Nobel. Le mystère sur cette absence notable reste entier, Alfred Nobel ne s'en étant jamais expliqué. La légende veut qu'il ait volontairement omis de créer ce prix, craignant que son rival en amour, un mathématicien, ne l'obtienne un jour. Mais cette thèse n'est pas attestée.

Le quatrième homme

Le règlement veut que lorsqu'un prix est attribué à plusieurs chercheurs, on n'en cite pas plus de trois. D'où l'expression de "quatrième homme" pour désigner un chercheur qui n'a pas été récompensé alors qu'il a joué un rôle important pour des travaux primés.

Les familles "nobelisées"

La famille la plus célèbre à avoir été récompensée par le prix Nobel est évidemment la famille Curie, avec Pierre et Marie Curie, primés en 1903 en physique, puis leur fille, Irène Joliot-Curie, prix Nobel de chimie en 1935.

Dans la catégorie père et fils, on retrouve entre autres J. J. Thomson, prix Nobel de physique en 1906 et George Paget Thomson, prix Nobel de physique en 1937, William Henry Bragg et William Lawrence Bragg, prix Nobel de physique en 1915, Arthur Kornberg, prix Nobel de physiologie ou médecine 1959 et Roger D. Kornberg, prix Nobel de chimie 2006.

Ceux qui ont refusé le prix

L'écrivain français Jean-Paul Sartre, qui a toujours refusé les honneurs, n'a pas accepté le prix Nobel de littérature qui lui avait été attribué en 1964.

Le diplomate vietnamien Lê Duc Tho a décliné quant à lui en 1973 le prix Nobel de la paix. Il avait été primé conjointement avec Henry Kissinger. Il a argué que la paix n'avait "pas réellement été établie".

(source: Wikipédia)