Mise à jour le 28 juillet 2012

La cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques a lancé les compétitions

Cérémonie grandiose pour l'ouverture des JO Le Journal en continu / 4 min. / Le 28 juillet 2012
Le stade olympique de Londres s'est paré de mille feux vendredi soir pour lancer 17 jours de compétition avec la cérémonie d'ouverture, orchestrée par le réalisateur Danny Boyle. Plus de 80'000 spectateurs, dont de nombreuses personnalités, étaient présentes.

Placée sous l'égide de la reine d'Angleterre Elizabeth II, devant 120 chefs d'Etat et de gouvernement ainsi que des personnalités comme Michelle Obama ou Brad Pitt, la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Londres a été orchestrée par le cinéaste multi-oscarisé Danny Boyle.

La reine était présente à la cérémonie, applaudie par le président du Comité international olympique Jacques Rogge.

La reine était présente à la cérémonie, applaudie par le président du Comité international olympique Jacques Rogge. [AP/Matt Dunham - Keystone]

Avec 27 millions de livres en poche,  Danny Boyle, 55 ans, a offert un spectacle très rythmé de plus de trois heures.

Une histoire du Royaume-Uni

Le réalisateur des films "Trainspotting" ou "Slumdog millionaire" a composé des tableaux inspirés de la pièce de William Shakespeare "La Tempête". Le premier tableau a présenté un paysage de la campagne anglaise, avec de vrais animaux.

La suite était plus urbaine. J.K.Rowling, la célèbre auteure de la saga Harry Potter, a notamment lu un texte.  Mr Bean, alias Rowan Atkinson, était aussi présent au sein de l'orchestre, pour faire le pitre, évidemment.

The Queen and James Bond

Avant d'ouvrir officiellement les Jeux, la reine d'Angleterre Elizabeth II a été mise à contribution en jouant son propre rôle dans un court-métrage, du jamais vu. James Bond, alias l'acteur Daniel Craig, était au service de Sa Majesté. Au volant d'un taxi londonien, 007 s'est rendu au Palais de Buckingham. Puis, poursuivi par les corgis de la reine, l'agent secret a rencontré la souveraine. "Bonsoir, M. Bond", l'a salué Elizabeth II qui, à 86 ans, apparaît pour la première fois dans un court-métrage, où elle joue son propre rôle.

"La reine s'est rendue accessible comme jamais auparavant", s'est félicité Danny Boyle. Le clip montre James Bond, en smoking noir et la reine, en robe saumon, survoler Londres à bord d'un hélicoptère... avant de sauter dans la nuit noire au-dessus du Parc Olympique. Au même moment, au rythme du générique de James Bond, de vrais parachutistes, incarnant la reine et 007, sont arrivés sur le stade.

Rowan Atkinson, alias Mr Bean, a fait une apparition remarquée.

Rowan Atkinson, alias Mr Bean, a fait une apparition remarquée. [Mike Blake - Reuters]

Secret autour de la flamme

Le clou de la soirée a évidemment été l'arrivée de la flamme olympique, transmise par le footballeur David Beckham à la légende de l'aviron Steve Redgrave, vainqueur de cinq médailles d'or en cinq JO, à qui est revenu l'honneur de la faire entrer dans le stade.

L'ultime relais était ensuite constitué de sept jeunes athlètes britanniques, qui ont enflammé un calice de 205 pétales, dans un final chargé en émotions. L'identité des derniers relayeurs avait été tenue secrète.

Quelque 10'000 figurants - contre 15'000 à Pékin - participaient à la cérémonie, qui s'est conclue par le défilé des athlètes. Le public a été mis activement à contribution, impulsant un tempo enlevé à un ensemble qui a fait la part belle à l'habillage musical.

afp/bri/hof

De nombreuses personnalités

Des très nombreuses personnalités ont assisté à la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques vendredi soir à Londres.

- Dans la famille royale d'Angleterre, outre la reine, le prince William et son épouse Kate, le prince Harry, ainsi que Charles et Camilla représentaient la Couronne.

- Du côté des politiques, la chancelière allemande Angela Merkel, le Premier ministre japonais Yoshihiko Noda ont pris place dans les tribunes VIP du stade de même que le Premier français Jean-Marc Ayrault, son homologue russe Dimitri Medvedev et la présidente de la Confédération Eveline Widmer-Schlumpf représentait la Suisse dans les tribunes du stade.

- Etaient aussi présents la First Lady américaine, Michelle Obama, mais sans son époux, le président Barack Obama. En revanche, le candidat républicain à la présidentielle américaine Mitt Romney était présent.

- Côté "people", les comédiens Brad Pitt et Angelina Jolie avaient planifié une rencontre au Victoria and Albert Museum mercredi, au bénéfice d'une association en faveur de la paix (Sports for Peace).

L'ex-boxeur américain Mohamed Ali était invité d'honneur.