Modifié mercredi à 20:54

Démission chez Novartis après l'affaire liant le groupe à l'avocat de Trump

Novartis: le juriste en chef s'en va, remplacé par la responsable de l'éthique
Novartis: le juriste en chef s'en va, remplacé par la responsable de l'éthique 19h30 / 1 min. / mercredi à 19:30
Le responsable juridique de Novartis, Felix Ehrat, quitte le groupe pharmaceutique bâlois en raison de l'affaire liée au cabinet Essential Consultants, détenu par Michael Cohen, l'avocat du président des Etats-Unis Donald Trump.

"Ce contrat, même s'il ne peut pas être remis en cause d'un point de vue juridique, était une erreur. En tant que signataire de contrat avec l'ancien directeur général, je prends l'entière responsabilité de cette décision pour mettre fin à la polémique", a déclaré Felix Ehrat, cité dans le communiqué de Novartis.

Novartis avait conclu en février 2017, soit peu après l'élection du président Trump, un contrat d'un an avec Essential Consultants qui portait sur la politique de santé aux Etats-Unis. L'accord entre les deux sociétés était arrivé à échéance en février dernier et n'avait pas été reconduit.

>> Lire aussi: Novartis a versé 1,2 million de dollars à une société liée à l'avocat de Trump

La société de Michael Cohen devait conseiller Novartis sur l'approche de la nouvelle administration concernant la politique en matière de santé et notamment l'"Obamacare", qui visait à offrir une couverture maladie aux Américains qui en étaient dépourvus pour des raisons financières. Novartis avait tout intérêt à s'attirer les bonnes grâces du président américain, lequel fustige régulièrement les prix excessifs des médicaments.

"Coquille vide"

Essential Consultants est une entité - qualifiée de "coquille vide" par la presse américaine - qui a également payé 130'000 dollars à l'actrice porno Stormy Daniels en échange de son silence sur une relation supposée avec Donald Trump.

Pour le poste de responsable juridique, Novartis a choisi de nommer Shannon Thyme Klinger, actuellement responsable éthique, risques et conformité, en remplacement de Felix Ehrat, a communiqué le groupe bâlois.

>> L'analyse de Philippe Revaz, correspondant à Washington

Mouvements chez Novartis: l'éclairage de Philippe Revaz, à Washington
19h30 - Publié mercredi à 19:30

ats/ta

Publié mercredi à 08:05 - Modifié mercredi à 20:54