Modifié le 31 décembre 2017

La Bourse suisse en hausse en 2017 après deux ans de disette

La bâtiment de la bourse suisse à Zurich.
La bâtiment de la bourse suisse à Zurich. [Steffen Schmid - Keystone]
Les investisseurs qui misaient sur une hausse du marché suisse des actions ont eu raison cette année. Les cours ont progressé durant pratiquement toute l'année et ont gagné nettement plus de 10%.

Le Swiss Market Index (SMI) n'a affiché un modeste recul que durant les mois de juin et d'août. Le marché élargi (Swiss Performance Index) a, comme en 2016, surperformé l'indice des blue chips.

Le SMI a été freiné par ses trois poids lourds Nestlé, Novartis et Roche. Malgré la limitation de leur pondération, ces trois titres représentent toujours plus de 50% de la capitalisation boursière de l'indice.

Affaiblissement du franc

La bonne marche de l'économie mondiale, la politique toujours expansionniste de la Réserve fédérale américaine (Fed), malgré des hausses des taux directeurs, ont favorisé les marchés des actions. En Suisse, le franc a faibli face à l'euro (10 centimes depuis l'été), ce qui a aussi soutenu les titres à dividende.

Sur l'année, le SMI a gagné 14,1% à 9382 points. Corrigé des dividendes, la progression est de 18%. En 2016, le SMI avait perdu 7% et, en 2015, il s'était contenté d'un zéro rouge.

ats/ebz

Publié le 31 décembre 2017 - Modifié le 31 décembre 2017