Publié le 26 décembre 2017

Une explosion sur un oléoduc en Libye fait grimper le prix du pétrole

Un complexe pétrolier en Libye (photo prétexte).
Un complexe pétrolier en Libye (photo prétexte). [Hussein Malla - AP/Keystone]
Une explosion provoquée par des hommes armés a endommagé mardi un oléoduc de la compagnie pétrolière libyenne Waha Oil. Sous l'effet de cet assaut, le prix du pétrole coté à New York a terminé à un plus haut depuis 2015.

L'explosion qui s'est produite dans la région de Marada, à quelque 400 km au sud-ouest de Benghazi, a réduit l'acheminement de brut vers le terminal portuaire d'Es Sider, selon des sources au sein des milieux pétroliers et militaires libyens.

Les assaillants sont arrivés dans deux véhicules sur le site. Ils ont installé des explosifs sur l'oléoduc, selon une source militaire. Les dégâts sont en cours d'évaluation.

Une perte estimée entre 70'000 et 100'000 barils par jour

La perte de production est estimée à entre 70'000 et 100'000 barils par jour, a fait savoir la compagnie nationale pétrolière libyenne (NOC).

Sous l'effet notamment de l'explosion, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en février, référence américaine du brut, a pris 1,50 dollar pour clôturer à 59,97 dollars sur le New York Mercantile Exchange, après avoir franchi 60 dollars en séance pour la première fois depuis le 25 juin 2015.

agences/tmun

Publié le 26 décembre 2017

Marada, au sud-ouest de Benghazi: