Modifié le 01 juillet 2017

"Le FMI ne compte plus participer à un plan de sauvetage de la Grèce"

Le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble.
Le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble. [Cuneyt Karadag - Anadolu Agency /AFP]
Le Fonds monétaire international, créancier de la Grèce aux côtés de la zone euro, ne participera plus à un programme de sauvetage grec, a indiqué samedi le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble.

"Nous avons tous convenu (zone euro et FMI) que le troisième programme grec (2015-2018) sera le dernier avec la participation du FMI", a indiqué Wolfgang Schäuble dans le quotidien Ta Néa.

Le FMI ne cesse de réclamer l'allègement de la dette grecque, une solution qui pour l'institution pourrait donner un nouveau souffle à l'économie du pays.

Solution espérée d'ici 2018

Ayant participé aux deux premiers prêts internationaux accordés pour parer la crise de la dette, le FMI reste présent dans le 3e programme grec mais refuse pour le moment de donner de l'argent si la zone euro ne décide pas d'alléger la dette grecque (actuellement à 180% du PIB).

Les prêts internationaux accordés à la Grèce depuis l'éclosion de la crise de la dette en 2010 et accompagnés d'une austérité stricte, "ont obtenu quelques résultats mais n'ont pas résolu le problème", a précisé Wolfgang Schäuble qui espère toutefois une solution d'ici la fin du programme actuel en 2018.

>> Lire: Accord européen sur un nouveau prêt de 8,5 milliards d'euros à la Grèce

agences/hend

Publié le 01 juillet 2017 - Modifié le 01 juillet 2017