Modifié le 22 avril 2016

Rolex a progressé l'an dernier, malgré la situation morose de l'horlogerie

Des marques échappent à la chute des exportations
Des marques horlogères échappent à la chute des exportations 19h30 / 2 min. / le 21 avril 2016
Dans un marché en difficulté, seules quelques horlogers suisses, dont Rolex, ont tiré leur épingle du jeu en 2015. La marque genevoise a produit 40'000 montres supplémentaires et se montre optimiste pour 2016, a appris la RTS.

L'année 2015 a été très difficile pour l’horlogerie suisse. Pour la première fois depuis six ans, les exportations ont reculé. Malgré la morosité, Rolex a produit 830'000 montres l’an dernier contre 790'000 en 2014, une progression de 5%, selon des chiffres obtenus par la RTS.

L'horloger genevois s’est fixé un objectif encore plus élevé pour cette année. La première marque mondiale vise une croissance de 6% à 880'000 pièces, un objectif très ambitieux alors que 2016 a mal commencé pour l’horlogerie suisse.

Les exportations horlogères ont en effet subi une chute de 16,1% en mars sur un an à 1,47 milliard de francs. Il s’agit de la plus forte chute sur un mois depuis 2009. Sur l'ensemble du premier trimestre, le recul atteint 8,9%.

>> La chute des exportations horlogères au premier trimestre 2016:

Exportations horlogères en chute: l'analyse de Nicolas Rossé
12h45 - Publié le 21 avril 2016

Etude annuelle sur l'horlogerie suisse

Rolex a été une des rares marques à progresser en 2015, selon René Weber, analyste de la Banque Vontobel, qui vient de publier sa très attendue étude annuelle de l'horlogerie suisse.

René Weber est le seul à publier les chiffres d’affaires des différentes marques, son étude reposant aussi bien sur des informations venant des marques que sur ses propres estimations. Il note que les poursuivants de Rolex, Omega et Cartier, sont en recul. (voir tableau en encadré)

Beaucoup de perdants, et quelques gagnants

Outre Omega et Cartier, René Weber estime que Piaget, Vacheron Constantin ou Franck Muller ont également vu leurs ventes baisser l’an dernier. L'année a aussi été difficile pour Tissot, une des marques les plus touchées par la concurrence des montres connectées.

Rolex n’est toutefois pas la seule marque qui ait progressé l’an dernier. Patek Philippe, Longines, Audemars Piguet, Chopard, Hublot et Richard Mille auraient aussi réussi à augmenter leurs ventes, selon l'étude.

Le boom des smartwatches

Les montres connectées ont progressé l’an dernier. Selon René Weber, Apple est même devenu la deuxième marque horlogère mondiale derrière Rolex, avec des ventes estimées à 4,5 milliards de francs.

Mais cette concurrence n’est pas la principale explication quant aux difficultés des horlogers. La crise économique qui frappe de nombreux pays et l’augmentation continuelle du prix moyen des montres jouent un rôle encore plus important.

Nicolas Rossé/dk

Publié le 21 avril 2016 - Modifié le 22 avril 2016

Les ventes des marques suisses en 2015

1. Rolex : 4,90 milliards de francs
2. Omega : 2,06 milliards
3. Cartier : 2,01 milliards
4. Patek Philippe : 1,32 milliard
5. Longines : 1,26 milliard
6. Tissot : 1,06 milliard
7. Audemars Piguet : 805 millions
8. IWC : 775 millions
9. TAG Heuer : 725 millions
10. Swatch : 715 millions
11. Jaeger-LeCoultre : 690 millions
12. Breguet : 620 millions
13. Harry Winston (*) : 600 millions
14. Chopard : 570 millions
15. Piaget : 520 millions
16. Vacheron Constantin : 500 millions
17. Hublot : 495 millions
18. Rado : 470 millions
19. Officine Panerai : 440 millions
20. Breitling : 370 millions
21. Bulgari : 330 millions
22. Blancpain : 285 millions
23. Franck Muller : 285 millions
24. Festina Group : 240 millions
25. Montblanc : 240 millions
26. Mido : 205 millions
27. Victorinox : 200 millions
28. Frédérique Constant : 190 millions
29. Richard Mille : 185 millions
30. Zenith : 150 millions
31. Lange & Söhne : 150 millions
32. Baume & Mercier : 135 millions
33. Ck watch : 130 millions
34. Raymond Weil : 120 millions
35. Parmigiani : 120 millions
36. Chanel : 120 millions
37. Van Cleef&Arpels : 107 millions
38. Maurice Lacroix : 100 millions
39. C.F.Bucherer : 100 millions
40. Certina : 85 millions
41. Glashütte Original : 85 millions
42. Ernest Borel : 75 millions
43. Titoni : 75 millions
44. Hamilton : 70 millions
45. Roger Dubuis : 70 millions
46. De Grisogono : 65 millions
47. Mondaine : 60 millions
48. Oris : 60 millions
49. Bell & Ross : 50 millions
50. Technomarine : 40 millions
51. Jaquet Droz : 35 millions
52. Edox : 30 millions
53. F.P.Journe : 25 millions
54. De Witt : 25 millions
55. Dior : 21 millions
56. Chronoswiss : 20 millions
57. Ralph Lauren : 16 millions
58. Dunhill : 16 millions
* Avec joaillerie
(Source: René Weber, Banque Vontobel)