Modifié le 04 janvier 2016

Des centaines de milliers d'emplois menacés par la numérisation en Suisse

Y aura-t-il encore des caissiers en 2035? L'Université d'Oxford en doute.
Y aura-t-il encore des caissiers en 2035? L'Université d'Oxford en doute. [ - Keystone]
Avec la numérisation de la société, la moitié des emplois actuels pourrait disparaître d'ici vingt ans, selon une étude de l'Université d'Oxford. En Suisse, plusieurs centaines de milliers d'emplois seraient menacés.

Employés de bureau, caissiers, bouchers, postiers, comptables et laborantins: tous ces emplois seront automatisés à l'avenir avec une probabilité de plus de 90%, estime l'étude, relayée par la NZZ am Sonntag.

Les employés de bureau figurent parmi les professions les plus menacées. Or, la Suisse compte quelque 284'000 employés de commerce et 48'000 comptables.

>>  La Société suisse des Employés de commerce est consciente de la menace et réfléchit à la réponse à lui rapporter:

Une personne tape sur un clavier d'ordinateur.
Le Journal du matin - Publié le 04 janvier 2016

L'automatisation ne va pas seulement faire disparaître des emplois, mais aussi libérer du temps pour d'autres activités. Des employés de commerce pourraient se concentrer sur des tâches complexes ou celles qui nécessitent des compétences sociales.

Automatisation de plus en plus performante

Alors que l'automatisation visait jusqu'ici des activités de routine, elle devient de plus en plus performante. L'ordinateur Watson, utilisé par l'entreprise helvétique Swiss Re, reconnaît d'ores et déjà la langue et les images et peut classer facilement des données.

ats/asch

Publié le 03 janvier 2016 - Modifié le 04 janvier 2016

En débat au WEF

La révolution numérique sera l'un des thèmes centraux du Forum économique mondial (WEF) de Davos (GR), du 20 au 23 janvier