Modifié le 28 juin 2015

Apple, Exxon, l'industrie d'armement, la BNS investit des milliards aux USA

La BNS détient plus de 2500 titres différents de sociétés cotées aux Etats-Unis.
Faut-il des règles éthiques pour les investissements de la BNS? Forum / 10 min. / le 28 juin 2015
La Banque nationale suisse (BNS) dispose d'un portefeuille d'actions américaines de près de 38 milliards de dollars. Découvrez ces investissements, dont certains dans l'armement, sur nos infographies.

Les 10 principales actions de société cotées aux Etats-Unis détenues par la BNS au 31 mars 2015 avaient une valeur de près de 5 milliards de dollars, selon les informations fournies par la banque centrale helvétique à la SEC, le gendarme boursier américain.

Apple caracole largement en tête de ce classement, avec près de 9 millions d'actions dont la valeur dépassait 1,1 milliard de dollars. La BNS détient ainsi 0,15% du total des actions du producteur de l'iPhone, principale capitalisation boursière au monde.

Suivent ensuite Exxon Mobil, Johnson & Johnson et Microsoft.

 

Interrogée par la RTS sur ses décisions d'investissement, la BNS a expliqué constituer son portefeuille d'actions en ne procédant pas à une sélection de titres, mais "exclusivement à une gestion indicielle", qui consiste à reproduire des marchés.

"Une gestion active du portefeuille d'actions pourrait envoyer des signaux indésirables aux marchés et entraîner une politisation des décisions de placement. Il pourrait en résulter un conflit avec la politique monétaire", a-t-elle expliqué.

 

Marc Renfer

Publié le 28 juin 2015 - Modifié le 28 juin 2015

Des investissements dans les armes

Comme l'a souligné Le Matin Dimanche, la BNS investit dans des entreprises actives dans l'exploitation de gaz de schiste, une activité critiquée pour son impact environnemental.

D'autres sociétés à la réputation écornée bénéficient des investissement de la BNS, parmi elles Monsanto avec plus de 95 millions de dollars d'actions.

Les producteurs d'armement ne sont pas en reste avec Northrop Gumnman (55 millions investis), Lockheed Martin (95 millions), Boeing (163 millions), Raytheon (62 millions) ou encore United Technologies (154 millions).

La firme israélienne Elbit, productrice des drones que devrait acquérir l'armée suisse apparaît également dans le portfolio, avec 1,95 millions de dollars investis.

La BNS assure s'abstenir d'acheter "des actions d'entreprises qui produisent des armes prohibées par la communauté internationale, qui violent massivement des droits humains fondamentaux ou qui causent de manière systématique de graves dommages à l'environnement".

Le franc fort booste les investissements

La forte croissance des investissements constatée entre le dernier trimestre 2014 et le premier de 2015 correspond à l'appréciation du franc suite à l'abandon du taux plancher.

Alors que les placements en devises de la BNS se situaient à 94 milliards en 2009, ils ont atteint 531 milliards en début d'année 2015.

Les données que doit fournir la BNS à la SEC sur ses investissements américains sont uniquement obligatoires depuis fin 2013.