Modifié le 20 mars 2015

La caisse de pension de la BNS exemptée du taux d'intérêt négatif

Le siège de la Banque nationale suisse (BNS) à Berne.
La caisse de pension de la BNS exemptée du taux d'intérêt négatif Le Journal du matin / 1 min. / le 20 mars 2015
Alors que la Banque nationale suisse impose un taux d’intérêt négatif, critiqué parce qu’il péjore les avoirs des assurances sociales, sa propre caisse de pension y échappe, a appris vendredi la RTS.

La BNS ne s’impose pas à elle-même ce qu’elle impose aux autres. Jeudi, à l'issue de la conférence de presse de la BNS, le président du directoire de la BNS Thomas Jordan n'a pas souhaité s'exprimer sur ce point précis. Mais son service de presse a bien dû nous confirmer l'information.

Les avoirs de la caisse de pension des 850 employés échappent à l’intérêt négatif de 0,75% instauré depuis fin janvier par la BNS. Cette exception vient s’ajouter à celle dont bénéficie Publica, la caisse de pension de tout le personnel de la Confédération.

Polémique

L’exception Publica a déjà servi d’argument aux autres caisses de pensions et aux parlementaires qui demandent que l’exception devienne la règle. Le fait que la caisse de la BNS se révèle être la seconde exception va raviver la polémique.

Mais la BNS pourrait prendre tout le monde de court. Selon des sources concordantes, la solution serait non pas de généraliser l’exemption pour les avoirs des assurances sociales mais plutôt de punir tout le monde: Publica et la caisses de pension de la BNS devraient bientôt ainsi aussi payer l’intérêt négatif.

Ludovic Rocchi/olhor

Publié le 20 mars 2015 - Modifié le 20 mars 2015