Modifié le 25 novembre 2014

Grenoble va interdire les panneaux d'affichage publicitaires

Certains, en France, parlent de pollution visuelle.
Grenoble va interdire les panneaux d'affichage publicitaires Le Journal du matin / 1 min. / le 24 novembre 2014
La municipalité de Grenoble a décidé de bannir les panneaux publicitaires dans ses rues. Cette première pour une ville européenne était une promesse de campagne du nouveau maire écologiste.

La ville de Grenoble va bannir les panneaux d'affichage publicitaire de son territoire dès l'an prochain. Le maire écologiste Eric Piolle se vante d'une "première européenne pour une grande ville". Il avait promis en campagne électorale de réduire drastiquement l'affichage publicitaire.

"Libérer l'espace public"

Eric Piolle a annoncé dimanche qu'il ne renouvelait pas son contrat avec le groupe d'affichage et de mobilier urbain partenaire de la ville depuis près de 40 ans. Il dit avoir "fait le choix de libérer l'espace public de la publicité" pour la remplacer notamment par des arbres.

Au total, ce sont 326 panneaux publicitaires qui seront déboulonnés entre janvier et avril prochains, représentant une surface totale de 2051 m2.

La décision est fortement critiquée par l'opposition, tant à gauche qu'à droite, qui dénonce une paupérisation de la ville et de ses recettes.

Thierry Boinet/oang

Publié le 24 novembre 2014 - Modifié le 25 novembre 2014