Mise à jour le 18 septembre 2013

Shell et Goldman Sachs élues "pires entreprises de l'année"

La banque américaine Goldman Sachs et Shell ont été désignées comme les pires entreprises de 2012.
La banque américaine Goldman Sachs et Shell ont été désignées comme les pires entreprises de 2012. [Keystone]
Shell et Goldman Sachs ont été élues "pires entreprises de l'année" par les Public Eye Awards. Ce prix négatif décerné chaque année en marge du WEF à Davos est co-organisé par la Déclaration de Berne et Greenpeace.

L'entreprise pétrolière anglo-néerlandais Shell et la banque américaine Goldman Sachs ont été distinguées pires entreprises de l'année. La première a reçu jeudi en marge du WEF à Davos (GR) le prix du public des "Public Eye Awards" et la seconde le prix du jury.

Shell a été élu avec 16'446 des près de 42'000 votes effectués sur Internet, ont indiqué Greenpeace Suisse et la Déclaration de Berne jeudi. Ce "prix de la honte" lui est remis pour son projet hautement risqué de recherche d'énergies fossiles en Arctique, région sensible

Dette grecque cachée

Goldman Sachs a quant à elle été épinglée par le jury pour son rôle dans la dette grecque. La banque a camouflé la moitié des dettes de la Grèce par le biais d'astuces de comptabilité, dénoncent les ONG.

En 2012, ce sont la firme minière brésilienne Vale et la banque britannique Barclays qui avaient été distinguées comme les pires entreprises de l'année.

ats/mre