Mise à jour le 11 janvier 2013

Bonne performance des caisses de pension suisses en 2012

Hanspeter konrad
Hanspeter Konrad, directeur de l'association suisse des institutions de prévoyance, reste prudent malgré la bonne performance des caisses en 2012. [WALTER BIERI - DR]
Les caisses de pension ont connu une bonne année 2012 et leur situation financière s'améliorera légèrement à court terme, a indiqué vendredi le directeur de l'association suisse des institutions de prévoyance, Hanspeter Konrad.

Les caisses de pension suisses ont vu leur performance bondir l'année dernière. Leur rendement moyen s'est inscrit à 6,3%, après une année 2011 affichant 0%, a indiqué vendredi l'Association suisse des institutions de prévoyance (ASIP).

Cette performance réjouissante montre que la situation financière des caisses de pension va s'améliorer légèrement à court terme. Certaines caisses ont même enregistré des rendements de 7 à 8%, a expliqué le directeur de l'ASIP Hanspeter Konrad.

Actions performantes

Mais cette évolution positive ne doit pas faire illusion, a-t-il ajouté. Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte, comme l'âge légal de la retraite, le taux de conversion minimal ou la performance effectivement réalisée à moyen terme, et ils peuvent interférer sur les performances.

L'évaluation du rendement moyen des caisses de pension se base sur l'allocation des actifs des participants au 30 juin 2012, extrapolée à la fin décembre 2012. Pour le deuxième semestre 2012, la performance s'est montée à 2,7%.

Les actions ont mieux performé que les obligations grâce à la pression soutenue sur les taux d'intérêts. Au 1er trimestre, la part des actions suisses au niveau des placements était d'environ 10% en moyenne et celle des actions étrangères de près de 21%.

Taux d'intérêt minimal LPP pas atteint

Au cours des douze dernières années, soit depuis la première publication de la comparaison de performance de l'ASIP, le rendement annualisé médian est de 1,3%. Cette valeur est nettement inférieure au rendement nécessaire et n'atteint pas le taux d'intérêt minimal LPP prescrit pour cette période, relève l'association.

La comparaison de l'ASIP se base sur une fortune globale de 175 milliards de francs pour 900 portefeuilles de 61 caisses de pension participantes.

ats/pym