Mise à jour le 14 décembre 2012

Des voitures neuves proposées 5000 francs par un site de vente en ligne

C'est à partir de minuit que 135 chanceux pourront acheter un véhicule vendu pratiquement 3 fois moins que son prix catalogue.

C'est à partir de minuit que 135 chanceux pourront acheter un véhicule vendu pratiquement 3 fois moins que son prix catalogue. [DR]

Le site de vente en ligne Qoqa.ch va mettre en vente dans la nuit de mercredi à jeudi une centaine de voitures neuves de marque française au prix de 4999 francs. Une offre qui reflète les difficultés des constructeurs à écouler leurs stocks.

Plus d'une centaine de voitures neuves d'une grande marque européenne seront mises en vente à 4999 francs dans la nuit de mercredi à jeudi à partir de minuit. C'est Pascal Meyer, fondateur du site Qoqa.ch qui a réussi à convaincre Renault de brader ses stocks.

Mais au-delà-de la vente unique de ce soir, cette baisse de prix jamais vue en Suisse reflète bien la situation difficile de beaucoup de constructeurs automobiles sur le marché européen.

2012: annus automobilis horribilis

Christophe Laborde, analyste chez Bordier, se dit peu surpris par ces prix de vente à la limite - voire même en dessous - du prix de revient. Selon lui, 2012 est la pire année de tous les temps pour le marché européen de l'automobile. Depuis le pic de 2007 avec 17,7 millions d'automobiles vendues, les immatriculations se sont écroulées de 23%... La barre des 14 millions d’automobiles vendues sur le Vieux-Continent ne sera même pas franchie cette année.

Heureusement pour les constructeurs européens, l'Allemagne tient le choc avec une baisse très modérée des immatriculations. Par contre, les autres grands marchés que sont l'Italie ou la France chutent de plus de 10%. La situation est bien pire au Portugal -30% ou en Hongrie -40%.

Les constructeurs français souffrent

Dans ce sombre tableau, les constructeurs allemands sortent du lot. Tirés par la locomotive VW qui affichera d’excellents résultats cette année, Audi et Mercedes sont en forte progression sur un marché suisse atypique puisque un des seuls en croissance en Europe (avec la Grande-Bretagne). Cependant, des constructeurs allemands comme Smart ou Opel n'échappent pas à une baisse de leurs ventes. Des baisses sans commune mesure toutefois avec la chute des ventes des constructeurs français: même sur le marché suisse, Peugeot, Renault et Citroën sont en baisse.

Il n’est donc pas étonnant que ce soit un constructeur français qui ait accepté de vendre une voiture neuve à moins de 5000 francs. Comme le souligne Christophe Laborde, Renault a de plus vu les ventes de ses modèles d'entrée de gamme cannibalisées par Dacia, sa marque bon marché. Renault se retrouve donc avec des stocks de Renault Twingo sur les bras. En Suisse par exemple, 1283 Twingo vendues cette année ont été vendues cette année (chiffres à fin octobre) contre 1906 en 2011.

D'autres constructeurs étaient prêts à brader des modèles

Au-delà de Renault prêt à brader sa Twingo à la limite de son prix de revient, il est intéressant de constater que les autres constructeurs aussi étaient prêts à solder des modèles à moins de 10'000 francs.

Selon nos informations, même Smart et VW (avec la Up) étaient prêts à vendre des modèles d’entrée de gamme à moins de 10'000 francs sur Qoqa.ch et ceci en grandes quantités, des offres qui reflètent bien la concurrence acharnée que se livrent les constructeurs européens en cette fin d’année alors 2013 ne devrait pas être synonyme de reprise pour le marché automobile européen.

Nicolas Rossé

Renault Suisse "étrangère à l'opération"

Renault Suisse a précisé jeudi à la RTS n’avoir aucun contact direct avec les responsables du site www.qoqa.ch et ne pas être à l’origine de cette opération de vente en ligne de leur modèle Twingo.

D’autre part, vu le volume de la vente - plus d’une centaine de Twingo - Renault Suisse estime que ces véhicules ne viennent probablement pas du réseau officiel de la marque en Suisse.