Mise à jour le 07 mars 2013

Des notes de frais poussent un chef de HSBC Genève à la démission

Une succursale de HSBC à Genève.
HSBC Private Bank à Genève est au centre de nombreux scandales. [Keystone/Gaëtan Bally]
Nommé il y a un peu plus d'un an à la tête de HSBC Private Bank, qui a son siège à Genève, Krishna Patel a démissionné de son poste. Selon un site d'informations financières, des notes de frais à sept chiffres seraient à l'origine de son départ.

Annoncé mercredi, le changement à la tête de HSBC Private Bank (Suisse) s'expliquerait par un scandale de frais, révèle aujourd'hui le site d'informations financières Inside Paradeplatz.

Selon le site, Krishna Patel, directeur général des activités de gestion de fortune, aurait facturé à la banque des frais personnels "se comptant à l'ordre de millions".

"No comment" de la banque

Contactée par la RTS, la banque a affirmé ne pas vouloir communiquer sur le sujet, sans formellement nier l'information. "Monsieur Patel a fait le choix de démissionner par lui-même", a simplement déclaré le porte-parole de l'établissement.

Cette affaire vient s'additionner à la longue série de scandales de cette filiale de HSBC en Suisse, parmi lesquels une histoire de blanchiment d'argent d'un trafic de drogue en France et la fuite de données bancaires.

Marc Renfer