Quinze minutes

Publié le 11 décembre 2017 - Modifié le 19 décembre 2017

Ces Suisses aux portes de la rue

Dans notre pays, parmi les plus riches du monde, 600'000 personnes sont pauvres et 1 million sont menacées de l'être. Parmi eux, des Suisses qui à cause d'un divorce, d'une perte d’emploi, d'une maladie ou d'une faillite se retrouvent aux portes de la rue, sans accès au logement, prêts à basculer d'un jour à l'autre dans le monde des sans-abri.

Selon une étude nationale, 83% des ménages touchés par la pauvreté n’ont pas un logement adapté, voire pas de logement du tout.

Cette semaine Quinze minutes va à la rencontre de ces personnes en situation de précarité qui se retrouvent au point de rupture. Comment vivent-elles? Pourquoi n’ont-elles pas accès au logement? Cette précarité cachée est-elle un phénomène marginal ou chronique? Quelles sont les solutions pour lutter contre le mal-logement?

  • Ces Suisses aux portes de la rue

    Le reportage de 15 minutes

    Genève applique l'interdiction de la mendicité depuis 2008.
    Quinze minutes - Publié le 16 décembre 2017

    >> A voir aussi, le témoignage de "Nathalie":

  • Vivre dans un camping

    Rencontre avec Janine, 59 ans, qui vit dans une caravane avec son mari

    >> Le reportage dans La Matinale:

    Le mal logement, ces Suisses qui sont aux portes de la rue.
    La Matinale - Publié le 15 décembre 2017

    >> Le témoignage de Janine en vidéo:

  • Des centres surchargés

    Exemple avec le centre La Lucarne à Yverdon

    Avec le froid de ces dernières semaines, l'accueil des sans-abris refait surface. En Suisse, les centres d'hébergement d'urgence sont saturés.

    Destinés en premier lieu aux populations locales démunies et sans accès au logement, ces centres sont devenus des refuges pour les populations migrantes. C'est le cas notamment à la Lucarne à Yverdon-les-Bains où la situation devient de plus en plus difficile à gérer pour la structure de Caritas.

    >> Le reportage dans La Matinale:

    Cyril Maillefer, responsable des hébergements d’urgence La Lucarne et le Hublot à Caritas Vaud.
    La Matinale - Publié le 12 décembre 2017

  • En fait-on assez pour les sans-abris?

    Débat lancé à Lausanne

    Partout en Suisse, de plus en plus de personnes s'adressent à des centres d'hébergement d'urgence pour éviter de dormir dehors. L'accueil des sans-abris résonne particulièrement à Lausanne, où le débat est très vif en cette période de grand froid. Plusieurs collectifs ont pris la question à bras le corps et une demande a été faite au législatif communal afin d'investir plus pour les sans-abris.

    >> Ecouter le débat entre les conseillers communaux lausannois Pierre Conscience (Ensemble à gauche) et Benoît Gaillard (PS) dans Forum:

    Pierre Conscience (gauche) et Benoît Gaillard.
    Forum - Publié le 11 décembre 2017

  • L'association "Toit pour tous"

    Des logements innovants et moins chers

    La fondation "Toit pour tous" souhaite offrir des solutions de logements innovantes et moins chères que des logements d'urgence pour les personnes sans-abri.

    Une association fondée par l'ancienne speakerine de la RTS Kim Grootstcholten.

    >> La première partie de son interview dans La Matinale 5h-6h30:

    Kim Grootscholten, directrice de l’association "Toit pour tous" à Genève.
    La Matinale 5h - 6h30 - Publié le 11 décembre 2017

    >> La deuxième partie de son interview dans la Matinale 5h-6h30:

    Kim Grootscholten, directrice de l’association "Toit pour tous" à Genève.
    La Matinale 5h - 6h30 - Publié le 11 décembre 2017

  • Le fil Twitter

    Le suivi du hashtag #15RTS

  • Les archives

    Les précédents reportages de Quinze minutes