Dernières minutes

Publié hier à 22:52 - Modifié hier à 22:59

Nouvelles en bref

En bref
Afficher
Masquer

  • Le 24 avril 2017 à 22:59

    Barack Obama va encourager les jeunes à s'engager en politique aux Etats-Unis

    Après trois mois de vacances, l'ancien président américain Barack Obama est sorti de son silence pour encourager une nouvelle génération d'Américains à s'engager en politique. Il n'a pas évoqué Donald Trump. Accueilli par une standing ovation dans un auditorium de l'Université de Chicago, Barack Obama a déclaré: "La chose la plus importante que je puisse faire est d'aider à préparer la prochaine génération de leaders à prendre le relais pour tenter de changer le monde". Il a déploré l'influence de l'argent et des groupes d'intérêts en politique, les redécoupages partisans des circonscriptions électorales ou encore la polarisation croissante des médias.
  • Le 24 avril 2017 à 22:48

    De nombreux politiciens, de droite comme de gauche, ont appelé à voter Macron au 2e tour

    Le parti Les Républicains a appelé à voter "pour faire battre Marine Le Pen" au second tour de l'élection présidentielle. Il s'est toutefois abstenu d'un soutien explicite à Emmanuel Macron dans un débat interne à vif. Après François Fillon, qui a dit ne pas avoir d'autre choix que de voter pour Emmanuel Macron, Alain Juppé, François Baroin ou Nathalie Kosciusko-Morizet ont toutefois assuré qu'ils soutiendraient le candidat d'En marche. L'extrême gauche est plus mesurée. "Macron n'est pas un rempart contre le FN", selon Philippe Poutou, appelant le peuple à "reprendre la rue". Quant à Mélenchon, il a affirmé que la décision revenait à la base de son mouvement.
  • Le 24 avril 2017 à 22:45

    Marine Le Pen a lancé sa campagne de l'entre-deux-tours en attaquant Macron sur la lutte contre le terrorisme

    Marine Le Pen a lancé lundi sa campagne du second tour de la présidentielle française en attaquant durement son adversaire Emmanuel Macron sur un marché du Pas-de-Calais puis sur France 2. "Les Français vont découvrir le contenu de son projet d'une très grande violence sociale, économique, migratoire", a-t-elle dit, annonçant se mettre "en congé de la présidence du Front national. "Rien dans le projet de M. Macron ni dans son comportement ne dénote la moindre preuve d'amour pour la France". Le matin, elle l'avait accusé d'être "faiblard" en matière de lutte contre le terrorisme, et avait raillé le poids d'un "vieux front républicain tout pourri dont plus personne ne veut".
  • Le 24 avril 2017 à 22:25

    Le procès d'un promoteur immobilier accusé d'avoir abusé une dizaine de familles a débuté à Fribourg

    Le procès d'un promoteur accusé d'avoir abusé une dizaine de familles lors de la livraison de maisons pré-fabriquées a débuté à Fribourg lundi. Le rôle de la Coop dans cette affaire va également être examiné. L'affaire a débuté en 2009, lorsque Coop et le constructeur autrichien Elk se sont associés pour produire des maisons Minergie. Ces maisons pré-fabriquées devaient être livrées clés en main, pour 300'000 francs. Mais pour certains clients confrontés à un Monsieur G., le rêve a viré au cauchemar: les chantiers ont pris du retard, et ont fait l'objet de surcoûts importants, parfois deux fois plus élevés que les coûts initiaux.
  • Le 24 avril 2017 à 21:21

    Les Etats-Unis adoptent de nouvelles sanctions contre des scientifiques syriens suite à l'attaque au gaz

    Les Etats-Unis ont pris des sanctions financières contre 271 scientifiques d'un centre syrien de développement d'armes non conventionnelles. Cette décision a été prise en réponse à l'attaque au gaz toxique de début avril. Il s'agit des sanctions parmi les plus importantes jamais adoptées par le Trésor, compte tenu du nombre de personnes désignées, selon un haut responsable. L'OFAC, l'agence qui met en place ces sanctions, a ciblé les employés du Centre de recherches et d'études scientifiques de Syrie, "l'agence gouvernementale responsable du développement, de la production et de la diffusion des armes non conventionnelles" du régime de Bachar al-Assad.
  • Le 24 avril 2017 à 19:37

    La Cour des comptes saisie pour enquêter sur des dysfonctions à l'office des poursuites à Genève

    La sous-commission de la commission de contrôle de gestion du Grand Conseil genevois, qui a enquêté sur les dysfonctionnements de l'office des poursuites, a saisi la Cour des comptes. Les représentants de la commission ont interrogé une partie du personnel de l'office des poursuites. Des éléments leur ont été rapportés, qui pourraient être d'ordre pénal, a déclaré le député Jean Romain. Dans son rapport, la sous-commission évoque une possible appropriation de biens saisis ou des cadeaux de Noël. Des personnes auraient pris des objets qu'elles n'auraient pas dû, a dit Alberto Velasco, le président de la sous-commission "office des poursuites".
  • Le 24 avril 2017 à 19:08

    Le Bonhomme hiver a brûlé vite à Zurich, l'été sera chaud

    "Böögg", le Bonhomme hiver auquel les Zurichois boutent le feu chaque année à l'occasion du Sechseläuten, a tenu 9 minutes et 56 secondes avant d'exploser lundi en fin d'après-midi. Il annonce ainsi que l'été sera chaud. La tête du "Böögg" avait explosé après 43 minutes et 34 secondes en 2016, un record. D'après le mythe, plus la tête du Bonhomme hiver explose rapidement, plus l'été sera chaud. En 2003, l'explosion s'était produite après 6 minutes, augurant, à raison, l'été du siècle. En 2014 elle avait explosé très vite, mais l'été avait été frais. L'après-midi, des milliers de spectateurs se sont massés dans les rues pour voir défiler les corporations.
  • Le 24 avril 2017 à 18:33

    A Ecublens, la direction de Thermo Fisher demande une conciliation pour mettre fin à la grève

    La direction de Thermo Fisher, dont la filiale à Ecublens (VD) est en grève depuis mercredi dernier, demande une conciliation. Elle veut que l'arrêt de travail non justifié soit levé. L'entreprise affirme travailler afin de trouver une solution pour ses employés. Elle veut transférer les opérations de fabrication et de soutien d'Ecublens à Brno, en République tchèque. Selon le syndicat Unia, cela se traduirait par la suppression de 105 postes sur 165. "Dans le cadre de notre engagement continu pour un dialogue ouvert et une procédure équitable, nous demandons qu'un processus formel de conciliation se tienne cette semaine", écrit Thermo Fisher.
  • Le 24 avril 2017 à 18:21

    François Fillon a reconnu qu'il n'avait plus "la légitimité" pour mener la bataille des législatives en France

    François Fillon a concédé qu'il n'avait plus "la légitimité" pour mener la bataille des législatives et a annoncé devant les responsables des Républicains qu'il allait redevenir "un militant de coeur parmi les autres". Le candidat de la droite s'est rendu lundi devant le bureau politique de son parti pour "assumer ses responsabilités" et annoncer son retrait. "J'ai conscience de votre désarroi, j'ai mal pour nos électeurs et nos militants. Je pense à eux, à leur colère et à leur tristesse. Ils n'ont rien à se reprocher. J'étais leur chef, j'ai été battu : je ne me dérobe pas", a-t-il souligné dans une déclaration lue devant l'instance exécutive.
  • Le 24 avril 2017 à 17:38

    François Hollande appelle à voter pour Emmanuel Macron au 2e tour de l'élection présidentielle française

    François Hollande a annoncé qu'il voterait pour Emmanuel Macron au second tour tout en mettant en garde contre le danger représenté par l'extrême droite qui "diviserait profondément la France" et remettrait en cause sa place en Europe et dans le monde. L'avenir du Parti socialiste reste en suspens. Lundi matin, Manuel Valls a indiqué sur France Inter souhaiter gouverner avec Emmanuel Macron dans une future majorité. Le p remier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis a appelé à voter Macron "s ans conditions, comme nous l'avons fait pour Jacques Chirac contre Jean-Marie Le Pen", sans lui proposer une alliance pour les législatives.
  • Le 24 avril 2017 à 17:38

    Un F/A-18 a décollé lundi matin de Payerne pour escorter un avion qui ne répondait pas aux appels radio

    Un F/A-18 des Forces aériennes suisses a décollé dimanche matin de Payerne pour un service de police: un avion survolait le territoire helvétique sans liaison radio. En provenance de Beyrouth, il se dirigeait vers Paris. C'est l'armée de l'air italienne qui a informé, à 10h20, la centrale d'engagement de la défense aérienne qu'un jet d'affaires se trouvait dans l'espace aérien du Tyrol du Sud sans contact radio. Une "hot mission" a immédiatement été déclenchée, écrit lundi le Département de la défense dans un communiqué. Un F/A-18 a décollé, établi un contact visuel avec l'appareil et l'a accompagné jusqu'à la frontière.
  • Le 24 avril 2017 à 17:17

    Le conseiller d'Etat valaisan Jean-Michel Cina a tiré sa révérence après 12 ans au gouvernement cantonal

    Le conseiller d'Etat PDC valaisan Jean-Michel Cina a tiré sa révérence lundi à Salquenen (VS), le village où tout avait commencé en 1993. A 54 ans et après 12 ans au gouvernement cantonal, il quitte sa fonction avec le sourire. "C'est la fin d'une étape de ma vie", a-t-il déclaré devant la presse dans le village de Salquenen où il a débuté sa carrière politique en 1993 par une élection à la présidence de cette commune, avant un mandat de conseiller national de 1999 à 2005. Elu en 2005 au gouvernement cantonal, il considère cette période comme "une des plus belle phase de ma vie". "Je ne sors pas de ce mandat fatigué ou usé, c'était toujours intéressant", dit-il.
  • Le 24 avril 2017 à 16:55

    Entre 10 et 20% de la récolte viticole pourrait être compromise par endroits en raison du gel printanier

    Toutes les régions viticoles ont subi le gel qui a sévi ces dernières nuits. Entre 10 et 20% de la récolte pourrait être compromise par endroits. En Suisse romande, les vignobles du Valais et du Vully semblent les plus touchés. L'ensemble du vignoble alémanique a été frappé par le gel, y compris des régions rarement concernées, comme celle du lac de Zurich. Or dans ces régions, les frimas ont éprouvé les cultures encore plus durement qu'en Suisse romande, car leurs effets étaient renforcés par l'humidité. La Fédération suisse des vignerons ne livre à ce stade qu'un tour d'horizon des régions les plus touchées. On en saura plus dans trois semaines.
  • Le 24 avril 2017 à 16:53

    L'ancien maire de Berneck, dans le canton de Saint-Gall, a été inculpé de pornographie sur internet

    L'ancien maire de Berneck (SG) Andreas Zellweger a été inculpé de pornographie par le Ministère public st-gallois. Le procureur requiert une peine d'un an de prison avec sursis. L'enquête pénale est terminée et le cas a été transmis au tribunal de district du Rheintal, a indiqué lundi le Ministère public du canton de Saint-Gall. Il s'agit d'une procédure accélérée, a précisé le procureur. L'ancien élu, âgé aujourd'hui de 55 ans, est accusé de pornographie sur internet. Il avait été arrêté en mai 2015 et placé en détention préventive. L'ex-maire s'était officiellement retiré en juillet 2015. Son successeur a été élu en novembre 2015.
  • Le 24 avril 2017 à 16:50

    Le Danemark accuse des hackers russes pro-Kremlin d'avoir piraté son ministère de la Défense

    Le Danemark a dénoncé l'attitude "agressive" de la Russie. Selon un rapport publié dimanche soir, un groupe de pirates russes pro-Kremlin a réussi à s'introduire dans la messagerie électronique de fonctionnaires du ministère de la Défense en 2015 et 2016. Ce groupe, répondant au nom de APT28, est lié au gouvernement russe. Il a été désigné par le FBI et les services de sécurité intérieure américains comme étant derrière "des cyberactivités nuisibles" contre des sites gouvernementaux américains. "Les courriels piratés ne contiennent pas de secrets militaires, mais c'est évidemment grave", a déclaré le ministre danois de la Défense.
  • Le 24 avril 2017 à 16:48

    Au moins 15 migrants sont morts après le naufrage de leur canot au large de l'île de Lesbos, en Grèce

    Au moins 15 migrants, dont un enfant, ont péri noyés dans le naufrage de leur canot pneumatique au large de l'île grecque de Lesbos, en mer Egée, ont rapporté lundi les autorités grecques. Huit corps ont été retrouvés en territoire grec et sept autres dans les eaux turques, a annoncé un responsable des garde-côtes. Le canot des migrants aurait appareillé dimanche soir. Citant des rescapés, le HCR a déclaré que 25 personnes se trouvaient à bord de l'embarcation. Deux des survivants, dont une femme enceinte, sont originaires du Cameroun et de RDC. Plusieurs milliers de personnes ont péri noyées dans ces eaux depuis le début de la crise des réfugiés en 2015.
  • Le 24 avril 2017 à 16:44

    Emmanuel Macron affrontera Marine Le Pen au second tour de la présidentielle française

    Selon les résultats définitifs publiés lundi matin par le ministère de l'Intérieur, le candidat d'En Marche Emmanuel Macron arrive en tête du premier tour de la présidentielle avec 23,75% des voix, devant la candidate du Front national Marine Le Pen (21,53%). François Fillon (19,91%) et Jean-Luc Mélenchon (19,64%) sont éliminés. Très loin derrière vient le candidat PS Benoît Hamon avec 6,35% suivi par Nicolas Dupont-Aignan avec 4,73%. Les petits candidats suivent avec Jean Lassalle à 1,21%, Philippe Poutou à 1,1%, François Asselineau à 0,92%, Nathalie Arthaud à 0,65% et Jacques Cheminade à 0,18%. Le taux de participation à ce premier tour s'est élevé à 78,23%.
  • Le 24 avril 2017 à 16:25

    Les Français de Suisse romande ont largement voté pour Macron et Fillon au premier tour de la présidentielle

    Sur les 112'498 personnes inscrites au Consulat français à Genève - qui regroupe les citoyens français dans les six cantons romands -, 52,6% ont participé au scrutin du premier tour. Au total, 32,97% d'entre eux ont, comme une large frange de leurs compatriotes, opté pour Emmanuel Macron. Le candidat d'En marche est talonné par celui de la droite François Fillon, qui a obtenu 31,47% des suffrages. Loin du peloton de tête, le leader de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon comptabilise 16,09% des voix, soit le double de celles engrangées par la présidente du Front national Marine Le Pen (8,52%) et le triple du socialiste Benoît Hamon (5,96%).
  • Le 24 avril 2017 à 15:30

    Moscou a réfuté toute préférence pour Marine Le Pen pour l'élection présidentielle française

    Le Kremlin a annoncé lundi "respecter" les résultats du premier tour de l'élection présidentielle française et réfuté toute préférence pour Marine Le Pen qui avait été reçue en mars par Vladimir Poutine. "Nous respectons le choix des Français. Nous sommes partisans de la mise en place de bonnes relations mutuellement bénéfiques" avec la France, a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, cité par l'agence Ria Novosti. Dmitri Peskov a démenti soutenir dans cette élection Marine Le Pen, qui prône un rapprochement avec Moscou. "Il est faux de dire que la Russie soutient plus ou moins l'un ou l'autre candidat", a déclaré le porte-parole.
  • Le 24 avril 2017 à 15:56

    A Zurich, une caisse de pension interdit qu'une réunion d'islamistes se tienne dans son centre de conférence

    Une grande réunion d'islamistes provenant du monde entier était prévue les 6 et 7 mai prochain au World Trade Center de Zurich. Les propriétaires du lieu ont décidé d'interdire la rencontre, rapporte le Blick. Près de 1000 visiteurs étaient attendus pour un des plus grands rassemblements de musulmans radicaux en Suisse ces dernières années, selon une information du SonntagsBlick. La caisse de pension zurichoise BVK, propriétaire du centre, ne veut pas de cette conférence. La décision de la BVK reste dans la ligne de la présidente de son conseil d'administration, Liselotte Lätzsche, qui ne comptait pas "divertir les gens du Conseil central islamique suisse".
  • Le 24 avril 2017 à 12:50

    Les grandes librairies présentes sur la toile enregistrent une hausse des ventes de leurs ouvrages

    Présentes sur la toile depuis de nombreuses années, les grandes librairies profitent pleinement de ce canal, aussi bien pour informer leurs clients que pour écouler leurs ouvrages. Les ventes en ligne de ces commerces affichent d'ailleurs une forte progression. Le commerce en ligne représente plus de 20% des ventes et enregistre une progression à deux chiffres sur les dernières années, assure Alfredo Schilirò, porte-parole d'Orell Füssli Thalia. Chez Payot, la part des ventes sur internet ne s'élève qu'à 5%. "Toutefois, sans la concurrence de l'euro, cette part devrait tourner autour des 10 à 15%", précise le directeur général de Payot Pascal Vandenberghe.
  • Le 24 avril 2017 à 11:54

    Les trains circuleront de manière restreinte lundi entre Lausanne et Villeneuve (VD)

    Le nouveau système de sécurité ferroviaire ETCS 2 installé ce week-end sur la ligne Lausanne-Villeneuve a connu des dysfonctionnements dimanche. Le tronçon est exploité de manière restreinte lundi, indiquent les CFF. Pour la journée de lundi au moins, les trains régionaux sont supprimés entre Lausanne et Vevey, alors que les lignes S2 et S3 du RER Vaud sont remplacées par des bus entre Cully et Lutry (VD). Des collaborateurs seront présents dans les gares de la ligne Lausanne-Villeneuve pour informer les passagers. le système ETCS 2 (pour "European train control system") constitue une petite révolution dans le monde de la sécurité ferroviaire suisse.
  • Le 24 avril 2017 à 11:34

    Les bonus démesurés et autres salaires excessifs relèvent de la "bêtise", affirme Johann Schneider-Ammann

    Johann Schneider-Ammann intervient dans le débat sur les bonus des hauts dirigeants. Le ministre de l'Economie met en garde la direction de Credit Suisse, qui réclame de gros bonus en dépit de milliards de francs de pertes. Le versement de bonus élevés traduit un manque d'égards, qui tôt ou tard va engendrer des affrontements entre partenaires sociaux, estime le conseiller fédéral dans un entretien accordé au journal Zentralschweiz am Sonntag. Lorsqu'il était président de Swissmem, Johann Schneider-Ammann a essayé de sensibiliser ses collègues sur le fait que "les rémunérations excessives sont une bêtise et n'ont rien à voir avec les conditions du marché mondial".
  • Le 24 avril 2017 à 11:28

    Le Premier ministre français, Bernard Cazeneuve, a appelé à voter pour Emmanuel Macron au 2e tour

    Le Premier ministre français, Bernard Cazeneuve, a appelé dimanche à voter pour Emmanuel Macron au second tour de l'élection présidentielle, le 7 mai, face à Marine Le Pen. "La présence d'une candidate d'extrême droite au second tour, 15 ans après le choc d'avril 2002, appelle une position claire et forte de tous les républicains", a-t-il notamment déclaré. L'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin a également appelé sur France 2 à se rassembler derrière Emmanuel Macron "sans hésiter". Sur TF1, François Baroin, cité pendant la campagne comme possible Premier ministre de François Fillon, a évoqué un "séisme" et annoncé qu'il voterait pour Emmanuel Macron.
  • Le 24 avril 2017 à 11:26

    Marine Le Pen parle d'un résultat historique et se pose en garante d'une "alternance fondamentale"

    Devant ses partisans à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), Marine Le Pen s'est félicitée d'un "résultat historique" et a lancé un appel à "tous les patriotes sincères" pour qu'ils la rejoignent. "La survie de la France est en jeu", a-t-elle affirmé. "Je suis la candidate du peuple", a encore déclaré Marine Le Pen, se présentant comme l'incarnation d'une "alternance fondamentale", par opposition à E.Macron, son adversaire du second tour Quinze ans après la qualification de Jean-Marie Le Pen le 21 avril 2002, c'est la seconde fois que l'extrême droite accède au 2e tour d'une présidentielle. Jamais le FN n'avait obtenu autant de voix lors d'une élection.
  • Le 24 avril 2017 à 11:26

    Le franc s'affaiblit après l'annonce des résultats du premier tour de l'élection présidentielle française

    Le franc s'est nettement affaibli face à l'euro, après l'annonce des résultats du premier tour de l'élection présidentielle française. Les marchés tablent sur une victoire du pro-européen Emmanuel Macron face à Marine Le Pen, qui plaide pour une sortie de l'euro. La devise européenne a franchi la barre de 1,08 franc dans la foulée des résultats. Vers 08h00, l'euro a atteint un plus haut de 1,0837 franc, un niveau plus atteint depuis cinq mois, avant de légèrement refluer. Vers 10h30, la monnaie unique valait 1,0798 franc. La Banque nationale suisse a affirmé qu'elle était prête à agir contre une éventuelle appréciation du franc, valeur-refuge en période d'incertitudes.
  • Le 24 avril 2017 à 11:23

    En tête du 1er tour de la présidentielle, Emmanuel Macron veut "rassembler tous les Français".

    Emmanuel Macron a exprimé sa gratitude à tous ceux qui ont voté pour lui lors d'une allocution à son QG parisien. Le candidat d'En marche a salué tous les autres candidats présents au premier tour et a remercié François Fillon et Benoît Hamon pour avoir appelé à voter pour lui au second tour. Devant ses supporters qui brandissaient des drapeaux français et européens et scandaient des "Macron président!", Emmanuel Macron a déclaré que son mouvement avait "changé la vie politique française en un an". L'ancien ministre de l'Economie a déclaré vouloir "rassembler tous les Français", se présentant comme le "candidat des patriotes face à la menace des nationalistes".
  • Le 24 avril 2017 à 11:17

    La presse suisse se fait l'écho de la "claque historique" infligée aux partis traditionnels français

    La presse suisse se fait l'écho de la "claque historique" infligée aux partis traditionnels français. Le Temps parle d'une vague de mécontentement qui va "transformer durablement" le pays. "Le 'dégagisme', le renvoi des partis politiques traditionnels à leurs chères études, est finalement le grand vainqueur de ce premier tour de la présidentielle française", renchérit Le Quotidien jurassien. Pour la Tribune de Genève et 24 heures, Macron doit "réussir le plus difficile: un projet pour tous. Sinon, le Front national arrivera au pouvoir tôt ou tard". Outre-Sarine, la NZZ voit dans le résultat du scrutin un "plébiscite pour l'Union européenne".
  • Le 24 avril 2017 à 11:16

    La presse française parle de "séisme" pour qualifier le résultat du 1er tour de l'élection présidentielle

    "Le big bang." C'est ainsi que Les Echos définissent lundi la qualification pour le second tour de la présidentielle française d'Emmanuel Macron et de Marine Le Pen. Il s'agit d'un "grand saut dans le vide", estime le quotidien économique. "Ce résultat constitue un séisme dont les répliques seront durables", analyse pour sa part le quotidien catholique La Croix. "La droite K.O.", titre Le Figaro. Le journal conservateur se désole que "l'imperdable" ait "été perdu". Le Parisien/Aujourd'hui en France salue quant à lui "la sensation Macron" en première page de son édition papier, alors que Libération juge désormais celui-ci "à une marche" du pouvoir.
  • Le 24 avril 2017 à 11:13

    La presse étrangère se réjouit de la qualification d'Emmanuel Macron pour le 2e tour de la présidentielle

    La presse étrangère se réjouit de la qualification d'Emmanuel Macron pour le second tour de la présidentielle française. Le quotidien britannique The Guardian estime par exemple que celui-ci représente "le meilleur espoir d'un grand pays profondément troublé". Le New York Times évoque un duel entre un "novice politique" et un "tison d'extrême droite", ayant des "visions radicalement différentes pour le pays". Les médias allemands sont plus circonspects. Alors que le quotidien conservateur Frankfurter Allgemeine Zeitung parle d'une "France déchirée", le Spiegel qualifie le succès du candidat centriste de "gifle retentissante pour l'establishment politique".
  • Le 24 avril 2017 à 11:06

    Les Bernois voteront le 21 mai sur un crédit de 105 millions de francs pour les requérants d'asile

    Les Bernois diront le 21 mai s'ils approuvent un crédit de 105 millions de francs sur quatre ans pour l'accueil de requérants d'asile, en particulier des mineurs non accompagnés. L'octroi de ce montant est combattu par un comité référendaire emmené par l'UDC . En matière d'asile, la Confédération verse aux cantons des forfaits pour couvrir les frais d'encadrement et d'hébergement pendant la durée de la procédure de demande d'asile. Ces montants ne suffisent pas toujours à couvrir la totalité des frais et certains cantons doivent financer le reste. Ce crédit de 105 mio de fr. doit justement permettre de couvrir les frais non indemnisés par la Confédération.
  • Le 24 avril 2017 à 10:27

    Les grandes librairies présentent sur la toile enregistrent une hausse des ventes de leurs ouvrages

    Présentes sur la toile depuis de nombreuses années, les grandes librairies profitent pleinement de ce canal, aussi bien pour informer leurs clients que pour écouler leurs ouvrages. Les ventes en ligne de ces commerces affichent d'ailleurs une forte progression. Le commerce en ligne représente plus de 20% des ventes et enregistre une progression à deux chiffres sur les dernières années, assure Alfredo Schilirò, porte-parole d'Orell Füssli Thalia. Chez Payot, la part des ventes sur internet ne s'élève qu'à 5%. "Toutefois, sans la concurrence de l'euro, cette part devrait tourner autour des 10 à 15%", précise le directeur général de Payot Pascal Vandenberghe.
  • Le 24 avril 2017 à 07:48

    La Russie se trouve à la troisième place mondiale de la course à l'armement, malgré la crise économique

    En matière de dépenses militaires, la Russie se trouve en troisième position devant l'Arabie saoudite, et ce, malgré la crise économique qu'elle traverse. Elle reste toutefois loin derrière les Etats-Unis et la Chine. En 2016, le pays a consacré 68,66 milliards de francs à sa défense, soit 5,9% de plus qu'en 2015. Cela équivaut à 5,3% de son PIB, du jamais vu depuis l'éclatement de l'Union soviétique il y a un quart de siècle, a souligné l'institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI), une référence pour les questions de défense. Le budget numéro un reste celui des Etats-Unis, qui a augmenté de 1,7% en 2016 à 611 milliards de dollars.
  • Le 24 avril 2017 à 07:46

    Le directeur général de LafargeHolcim, Eric Olsen, va quitter le leader mondial du ciment

    Le directeur général de LafargeHolcim, Eric Olsen, va quitter le leader mondial du ciment au 15 juillet 2017. Beat Hess, président du conseil d'administration, va assurer l'intérim, le temps qu'un successeur soit désigné, a annoncé lundi le groupe basé à Zurich. Eric Olsen quitte l'entreprise deux ans après avoir repris la fonction de directeur général et avoir mené "à bien" la fusion entre le saint-gallois Holcim et le français Lafarge. Au terme d'une enquête indépendante, le conseil d'administration a jugé "inacceptable" le financement indirect de groupes armés en Syrie dont s'est rendu coupable LafargeHolcim. Mais il écarte la responsabilité de Eric Olsen.
  • Le 24 avril 2017 à 06:01

    Jean-Luc Mélenchon refuse de donner une consigne de vote pour le second tour de la présidentielle

    "Le résultat annoncé depuis le début de la soirée n'est pas celui que nous espérions", a déclaré Jean-Luc Mélenchon lors d'une courte allocution à Paris. Alors que les "médiacrates et oligar- ques jubilent", le candidat du mouvement des Insoumis a dit vouloir atten- dre les résultats définitifs du ministère de l'Intérieur, qu'il "respectera" Jean-Luc Mélenchon a également déclaré qu'il ne donnerait aucune consigne de vote pour le second tour. "Je n'ai reçu aucun mandat des 450'000 personnes qui ont décidé de présenter ma candidature, pour m'exprimer à leur place sur la suite, elles seront donc appelées à se prononcer sur la plateforme et le résultat sera public", a-t-il dit.
  • Le 23 avril 2017 à 23:32

    Un corps a été retrouvé dans un immeuble en feu à Payerne (VD). Une enquête est en cours

    Un incendie, qui s'est déclaré dimanche vers 15h30 dans un immeuble du centre-ville de Payerne (VD), a fait un mort, a indiqué la police cantonale vaudoise. Le feu s'est propagé à deux bâtiments adjacents. Au total, une dizaine de locataires ont été évacués. Les pompiers ont découvert vers 19h le corps d'une personne décédée dans un des logements sinistrés. Une enquête a été ouverte par la police, en collaboration avec la gendarmerie vaudoise. Les pompiers étaient encore à pied d'oeuvre vers 23h00 pour éteindre le foyer et sécuriser les lieux. Les trois immeubles contigus ont subi de très importants dégâts. Plusieurs dizaines de pompiers ont été déployés.
  • Le 23 avril 2017 à 22:48

    Le groupe Etat islamique a tué dimanche dix membres des forces de sécurité irakienne dans une embuscade

    Des combattants du groupe Etat islamique (EI) habillés en soldats ont attaqué dimanche à l'ouest de Bagdad un convoi gouvernemental. Ils ont tué dix membres des forces de sécurité et en ont blessé une vingtaine, ont indiqué des commandants. L'attaque a eu lieu près de la ville de Routba, dans la province d'Al-Anbar.
  • Le 23 avril 2017 à 22:00

    Plus de 50'000 policiers sont mobilisées à travers la France pour le 1er tour de la présidentielle

    Plus de 50'000 policiers et gendarmes, appuyés par 7000 militaires de l'opération Sentinelle (déployés en permanence sur tout le territoire depuis les attentats djihadistes de janvier 2015 à Paris), sont mobilisés pour ce 1er tour C'est la première fois dans l'histoire du pays qu'une présidentielle se dérou- le sous le régime de l'état d'urgence. Par ailleurs, un bureau de vote a été évacué dimanche à Besançon (Doubs) en raison de l'abandon d'un véhicule suspect à proximité, a-t-on appris auprès du ministère de l'Intérieur. Le vote, interrompu vers 10 heures, a pu reprendre en fin de matinée après l'intervention de démineurs qui ont assuré qu'il n'y avait rien à craindre.
  • Le 23 avril 2017 à 22:00

    Des heurts ont opposé dimanche à Paris la police à des centaines de manifestants "antifascistes"

    Des heurts ont opposé dimanche soir à Paris la police à plusieurs centaines de manifestants s'affirmant "antifascistes", au soir du premier tour de la présidentielle. Les forces de l'ordre ont chargé les manifestants qui avaient pris position sur le rond-point de la place de la Bastille. Les policiers ont essuyé des jets de bouteilles et de pétards de la part des jeunes, dont certains cagoulés et souvent vêtus de noir. Trois personnes ont été interpellées, selon la police. Les forces de l'ordre, déployées en nombre, ont ensuite préventivement stoppé la circulation vers la place. Un appel à manifester "contre Marine et contre Macron" a également été lancé.
  • Le 23 avril 2017 à 21:58

    Le Fonds national suisse de la recherche cofinance l''étude sur la vente de cannabis de la ville de Berne

    Le Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS) cofinance l'étude sur la vente régulière de cannabis de la ville de Berne à hauteur de 720'000 fr. La directrice des affaires sociales de la ville a confirmé une information de la SonntagsZeitung. Les coûts de cette recherche ne peuvent pas encore être chiffrés, a précisé Franziska Teuscher à l'ats. La contribution du FNS est d'importance et souligne la valeur scientifique du projet. Franziska Teuscher se montre confiante quant à un financement futur. L'étude doit montrer l'influence de la vente régulée de cannabis dans des pharmacies sur la consommation des fumeurs de joints.
  • Le 23 avril 2017 à 20:35

    Battu, le socialiste Benoît Hamon appelle à voter pour Emmanuel Macron au 2e tour de la présidentielle

    Lourdement battu au premier tour de l'élection présidentielle, Benoît Hamon a appelé dimanche à battre "le plus fortement possible" le Front national au second tour, en votant Emmanuel Macron. Le socialiste est crédité d'environ 6% des voix selon les sondages. B.Hamon admet une "sanction historique" pour le Parti socialiste. "J'ai échoué à déjouer le désastre, j'en assume la responsabilité", a-t-il dit dans une déclaration devant ses partisans. "C'est une défaite morale, en particulier pour la gauche". C'est la première fois qu'aucun des deux partis qui ont dominé la vie politique depuis 50 ans, Les Républicains et le Parti socialiste, n'est présent au 2e tour.
  • Le 23 avril 2017 à 19:34

    Un membre de l'OSCE a été tué dans l'est de l'Ukraine, tenu par les rebelles

    L'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a annoncé dimanche la mort d'un de ses observateurs dans l'est de l'Ukraine, tenu par les rebelles. Une mine a explosé au passage d'une patrouille. "L'explosion était suffisamment puissante pour perforer un véhicule blindé", a précisé un responsable de l'OSCE, ajoutant que tous les véhicules de la mission étaient blindés. C'est la première victime que déplore la mission d'observation depuis son déploiement dans ce pays il y a plus de trois ans. L'OSCE contrôle le respect des accords de paix dans l'Est rebelle où 10'000 personnes ont été tuées depuis le début du conflit en avril 2014.
  • Le 23 avril 2017 à 18:58

    Le terrorisme est le facteur qui influence le plus le choix des touristes suisses, indique le TCS

    Le terrorisme est le facteur influençant le plus les Suisses dans le choix d'une destination touristique, indique dimanche le Touring Club Suisse (TCS). Environ 1000 personnes ont été interrogées par l'institut de sondage bernois GfS pour ce premier "baromètre touristique" du TCS. Pour 60% d'entre elles, la menace terroriste est un critère "très important" au moment de choisir une destination. L'hospitalité des habitants se révèle aussi importante pour 46% des sondés. Globalement, la Suisse et plusieurs Etats européens sont très appréciés: l'Allemagne, l'Autriche, l'Espagne et le Portugal obtiennent la note de 6,3 sur 10, juste devant la France (6,2).
  • Le 23 avril 2017 à 18:30

    Un duo original désigné pour conduire les populistes allemands aux législatives de 24 septembre

    Le parti anti-migrants Alternative fuer Deutschland (AfD) a choisi dimanche lors de son congrès ses deux chefs de file en vue des élections législatives allemandes du 24 septembre: un juriste de 76 ans et une économiste de 38 ans. Alexander Gauland et Alice Weidel ont été désignés, quelques jours après que Frauke Petry, figure historique du mouvement, a annoncé qu'elle ne mènerait pas la campagne de l'AfD. Ce duo portera un programme résolument anti-islam et anti-immigration. Les derniers sondages accordent de 8% à 10% des intentions de vote à l'AfD, un taux en baisse sensible par rapport à fin 2016, mais supérieur au seuil des 5% requis pour entrer au Bundestag.
  • Le 23 avril 2017 à 18:28

    L'actrice américaine Erin Moran, connue pour avoir incarné Joanie dans la série "Happy Days", est décédée

    L'actrice américaine Erin Moran est décédée à l'âge de 56 ans dans des circonstances jugées encore floues. Elle était connue pour avoir incarné Joanie, la petite soeur de Richie, dans la série américaine culte "Happy Days". Le corps "inanimé" d'Erin Moran a été retrouvé après un appel passé aux services de secours samedi après-midi, a précisé le département de police du comté de Harrison, dans l'Etat de l'Indiana. Selon The Indianapolis Patch, le corps a été trouvé dans un bungalow dans la ville de Corydon (Indiana). Dans "Happy Days", qui a duré dix ans (de 1974 à 1984), Erin Moran jouait le rôle de Joanie Cunningham, la petite soeur de Richie, joué par Ron Howard.
  • Le 23 avril 2017 à 17:36

    Une réunion d'islamistes prévue les 6 et 7 mai à Zürich inquiète les autorités

    Une grande réunion d'islamistes provenant du monde entier est prévue les 6 et 7 mai prochain au World Trade Center de Zurich, indique le SonntagsBlick. Les autorités sont inquiètes. L'organisateur, le Conseil central islamique suisse (CCIS), a tout prévu: garderie, stands, films et discours de propagande par des "stars" de la scène internationale salafiste, comme le Koweïtien Mohammed al-Awadhi. "Nous observons les choses de près", a indiqué le conseiller d'Etat zurichois Mario Fehr. "Nous sommes en contact avec les autorités fédérales, et nous examinons qui y participe et qui est sous le coup d'une interdiction d'entrée en Suisse", a-t-il ajouté.
  • Le 23 avril 2017 à 16:17

    Le Consulat général de France de Genève se prépare depuis une année pour l'élection présidentielle

    Le Consulat général de France de Genève, qui s'occupe de la gestion des six cantons romands, a déployé une logistique considérable pour la présidentielle française. Une centaine de bénévoles ont ainsi été mobilisés dimanche. La Suisse romande abrite la première communauté française inscrite hors de France, avec 148'000 Français inscrits, dont plus de 100'000 ont décidé de voter en Suisse. A Genève, les 6 centres de vote mis à disposition des Français du canton con- naissaient dimanche une affluence significative pour le 1er tour.Le scrutin a fait l'objet de mesures de sécurité, avec la police sur le terrain et des agents de sécurité fouillant les sacs.
  • Le 23 avril 2017 à 16:17

    Les affiches de Marine Le Pen sont absentes des bureaux de vote à l'étranger

    Les affiches de la candidate de l'extrême droite française Marine Le Pen n'ont pas pu être apposées dans les bureaux de vote à l'étranger. Elles n'ont pas été fournies dans les délais légaux, selon le gouvernement. "Les affiches sont imprimées par les candidats eux-mêmes et il leur revient de les déposer auprès de la commission électorale avant la date limite", dans ce cas le lundi 10 avril, a expliqué le ministère des Affaires étrangères. Les Français se sont massivement rendus aux urnes en Europe et sur le continent américain. L'attente dépassait les 2h à Londres, où 72'000 électeurs étaient inscrits. L'affluence était aussi nota- ble à Berlin (12'000 Français inscrits)
  • Le 23 avril 2017 à 15:08

    La Verte Brigit Wyss conquiert le premier siège écologiste au gouvernement soleurois

    Les Verts ont pour la première fois conquis dimanche un siège au Conseil d'Etat soleurois. Dans le même temps, le PLR a perdu son deuxième siège, qu'il détenait depuis 65 ans. Le PS a réussi à maintenir le sien. PDC et PLR conservent la majorité à l'exécutif. L'ancienne conseillère nationale et députée au Grand Conseil verte Brigit Wyss a recueilli 30'304 voix. Au 2e tour des élections de 2013, elle avait raté l'entrée au gouvernement qui compte 5 membres. Dans le canton, les Verts ne représentent que 7% des voix. Les partis bourgeois gardent la majorité à l'exécutif. Les sortants R.Ankli (PLR), R.Heim (PDC) et R.Fürst (PDC) avaient été reconduits dès le 1e tour.
  • Le 23 avril 2017 à 14:53

    Trois miliciens pro-régime ont été tués et deux blessés dimanche en Syrie dans un bombardement israélien

    Trois miliciens pro-régime ont été tués et deux blessés dimanche en Syrie dans un bombardement israélien. Ce dernier a visé leur camp dans la localité de Qouneitra, sur le plateau du Golan, a indiqué un responsable. Le camp visé appartient aux Forces de défense nationale (FND), une milice qui combat au côté du régime de Bachar al-Assad dans le pays en guerre, a précisé ce responsable des FND. Israël a mené plusieurs attaques contre diverses cibles en Syrie depuis le début du conflit en 2011. L'armée israélienne s'est refusée à tout commentaire. L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) a quant à lui confirmé l'attaque.