Modifié le 09 février 2018

La voix aimante de Jane Birkin chante les mots de Serge Gainsbourg

Jane Birkin sur la scène du Carnegie Hall à New York, le 1er février 2018.
L'invité du 12h30 - Jane Birkin présente son album "Birkin/Gainsbourg: le symphonique" L'invité du 12h30 / 11 min. / le 09 février 2018
La chanteuse Jane Birkin fait escale ce vendredi au Victoria Hall de Genève dans le cadre du festival Antigel. Accompagnée par un orchestre symphonique, elle reprend le répertoire qu'a écrit pour elle Serge Gainsbourg.

L'album "Birkin/Gainsbourg le symphonique" est sorti en mars 2017. Il rassemble les chansons écrites par Serge Gainsbourg pour celle qui restera l'amour de sa vie, un amour réciproque malgré la séparation, plus d'un quart de siècle après la disparition de l'homme à la tête de chou. Depuis, Jane Birkin parcourt le monde pour interpréter ces chansons-souvenirs, qui provoquent beaucoup d'émotion parmi le public. En écoutant ces chansons, qui évoquent principalement la rupture amoureuse, "les gens sortent les kleenex", confie la chanteuse à la RTS.

"Mais avec ce projet, je ne peux pas faire mieux. Serge Gainsbourg aurait été bouleversé de voir 2'000 personnes écouter l'orchestre symphonique interpréter ses chansons au Carnegie Hall à New York, lui qui n'a jamais eu le temps de courir le monde pour interpréter ses chansons", relève encore l'icône des sixties.

Se relever et continuer

La vie de Jane Birkin a été d'une incroyable richesse, dense, heureuse et douloureuse aussi. Les séparations, la maladie, la mort ont croisé son chemin à de nombreuses reprises, mais la chanteuse s'est toujours relevée.

"J'ai eu le meilleur de Serge Gainsbourg, tout ce qu'il a pu donner à un autre interprète. Dans les moments très difficiles, après le décès de Kate (ndlr: la fille, photographe, qu'elle a eu avec le compositeur anglais John Barry), quand je ne savais plus quoi faire, j'ai pu, grâce à ses mots et ses chansons, par les idées des autres, continuer un peu", confie encore la chanteuse.

Propos recueillis par Yves Zahno / Réalisation web: Melissa Härtel

"Birkin/Gainsbourg: le symphonique" au Festival Antigel, Victoria Hall, Genève, 9 février 2018 à 20h30.

Publié le 09 février 2018 - Modifié le 09 février 2018