Modifié le 02 octobre 2017

Avec leur dernier album, Amadou et Mariam reviennent aux sources

Amadou & Mariam.
Musique: Amadou et Mariam prêchent lʹunité Vertigo / 10 min. / le 29 septembre 2017
Le célèbre couple malien sort un nouvel album intitulé "La Confusion". Après de nombreuses collaborations, ce huitième disque en studio marque un recentrage vocal autour du duo. Ils étaient en concert vendredi soir au 1066 festival, à Epalinges.

Cela fait plus de quarante ans que Amadou Bagayoko et Mariam Doumbia se sont rencontrés à l’Institut des jeunes aveugles de Bamako. Entre eux, l’entente a été immédiate, nourrie par une même passion pour la musique, qui les amena à partager une même scène quelques mois plus tard, en janvier 1976. Ce premier concert eut lieu le jour de la fête de l’armée malienne.

Depuis, Amadou et Mariam ont aligné les concerts et les tournées internationales, surtout depuis le succès international de l’album "Dimanche à Bamako" en 2004. Ce tube a marqué l’histoire de la musique pop africaine. Il leur a permis de conquérir les publics les plus variés, de côtoyer les modestes et les puissants.

>> Voir le clip de "Dimanche à Bamako":

 

Sentir la musique

Amadou et Mariam ont joué lors de la remise du prix Nobel à Barack Obama en 2009, on les a retrouvés en Afrique du Sud lors de la cérémonie d’ouverture des Coupe du Monde en 2010, ils ont même imaginé une série de concerts dans la pénombre la plus totale, pour faire partager au public leur perception sensorielle de la musique.

Amadou et Mariam.
Amadou et Mariam. [Tiziana Fabi - ]

Cette perception fine et généreuse se lit dans ce nouvel album du duo. Amadou et Mariam ont voulu revenir aux fondamentaux après un dernier disque qui les a vus partager le micro avec des artistes rock et pop comme Bertrand Cantat, Ebony Bones ou TV On The Radio.

Avec "La Confusion", le couple malien propose un mix excitant et efficace de morceaux à tendance afro beat et de titres électro bluesy.

Pour réaliser cette fusion, Amadou et Mariam ont collaboré avec Adrien Durand, musicien et producteur au sein du collectif français Bon Voyage Organisation. Ce connaisseur de la scène électro africaine a dynamisé le son du duo, en privilégiant les claviers et en reléguant en arrière-fond le jeu de guitare d’Amadou. Le producteur joue sur le revival de sonorités électro un peu cheap. Cette option va sans doute diviser le public du duo, mais elle réserve quelques réussites sonores, comme "Bafou Safou", le single qui lance l’album, un titre en bambara, la principale langue parlée au Mali.

>> Voir le clip de "Bofou Safou":

Le couple propose aussi des chansons plus politiques, comme "C’est chaud" ou "La Confusion". Amadou et Mariam y évoque l’exil des millions de migrants, la crise économique et la perte des valeurs.

Les mots sont simples, presqu’enfantins, ils peuvent parfois faire sourire, comme dans "Femmes du monde", un morceau écrit en hommage à toutes les femmes et qui aligne un peu les poncifs. On préférera les compositions chantées en bambara, comme "Mokou mokou", une ballade minimaliste, habitée par la voix émouvante de Mariam.

Michel Masserey

Le 1066 festival, 29 et 30 septembre, Epalinges.

Publié le 30 septembre 2017 - Modifié le 02 octobre 2017