Modifié le 24 février 2017

Avec son spectacle "Myousic", Dimitri de Perrot est au cœur du son

Dimitri de Perrot (à gauche) et le DJ Julian Sartorius.
Musique: Dimitri de Perrot au cœur du son Vertigo / 8 min. / le 06 septembre 2016
Le DJ et metteur en scène alémanique Dimitri de Perrot présente les 9 et 10 septembre à la Bâtie "Myousic", sa toute première création en solo. Accompagné du batteur Julian Sartorius, il fait entendre la rumeur de lʹunivers du théâtre. Pour "Vertigo", il répond aux questions de Michel Masserey.

C'est le son qui est au centre de cette pièce qui s’intitule "Myousic". Dans le titre, il y a "my" – moi, il y a "you" – toi, et il y a bien sûr "music". Et cela résume tout le propos de Dimitri de Perrot,  qui propose un spectacle autour de tout ce qui peut créer une musique. Pour qu’un son devienne musique, il faut qu’il soit généré par une personne puis qu’une personne l’entende et qu’elle le considère comme étant autre chose qu’un bruit.

Ausculter le pouls d'un théâtre

Dimitri de Perrot explore ce concept dans un lieu qui lui est cher, le théâtre, là où il crée depuis vingt ans des spectacles, là où il a enregistré depuis ses débuts, ou presque, des sons, des bruits, avant les spectacles ou pendant. Dans "Myousic", on entend des respirations, des réflexions, des craquements, des petits cris. Bref, Dimitri de Perrot ausculte le pouls d’une salle de spectacle avec la complicité bourdonnante de Julian Sartorius. Le batteur bernois virtuose occupe la scène alors que Dimitri de Perrot pilote son arsenal sonore depuis la régie.

L’univers créé est incroyablement évocateur, parce qu’il nous raconte, nous, spectateurs. "Myousic" est un spectacle riche, coloré, pétaradant, et qui ne s’adresse de loin pas qu’aux amateurs de bruits bizarres.

Michel Massery a demandé à Dimitri de Perrot s'il portait ce spectacle en lui depuis longtemps.

mm/aq

>>Ecoutez "Vertigo" du lundi au vendredi, de 16h30 à 18h sur La 1ère et sur RTS Play.

Publié le 07 septembre 2016 - Modifié le 24 février 2017