En France, la rentrée littéraire 2017 présente un choix de premiers romans sélectionnés avec soin.

Le succès des primo-romanciers

Publié le 06 octobre 2017

Plus de 80 auteurs publient leur premier roman en 2017

Il y a bientôt cent ans paraissait "Le Diable au corps" de Radiguet, lancé par Bernard Grasset comme "le premier livre d'un romancier de 17 ans". Celui-ci a immédiatement rencontré un grand succès. De même pour "Voyage au bout de la nuit" de Céline, considéré comme son premier roman, publié en 1932. Le plus connu de tous reste "Bonjour Tristesse" de Françoise Sagan.

Dans les années 90, le premier roman devient une catégorie critique à part entière. En pleine croissance depuis une bonne vingtaine d'années, plusieurs prix sont dédiés à ce genre littéraire tels que le Goncourt en français mais aussi le prix Egar Allan Poe en anglais. À Chambéry, en Haute Savoie, un festival lui est même consacré.

Une proposition de Sylvie Lambelet et Karine Vasarino/ld

  • L'engouement

    L'engouement pour les premiers romans

    Comment expliquer l'enthousiasme du public face au genre du premier roman? Une explication possible est de lier ce phénomène à la médiatisation du livre. Les éditeurs espèrent frapper fort et répondent aux médias qui recherchent la nouveauté. Le frisson de la découverte constitue aussi un facteur. Il y a plus de suspense quand l'auteur est un inconnu qu'avec le énième roman d'un habitué des plateaux télévisés.

    Un autre facteur du boom des premiers romans, c'est la visibilité que leur ont donné les prix littéraires. Plusieurs prix Goncourt ont ainsi été attribués ces dix dernières années. Parmi eux, Jonathan Little pour "Les Bienveillantes", Alexis Jenni pour "L'Art français de la guerre", Kamel Daoud pour "Meursaut, contre-enquête". L'an dernier, Gaël Faye a aussi obtenu le Goncourt des lycéens pour "Petit Pays".

     

    >> À lire, l'article de RTS Culture: Le Goncourt des lycéens attribué à Gaël Faye pour son roman "Petit pays"

  • L'exception

    L'exception qui confirme la règle

    Mais le succès pour un premier roman, cela ne court pas les rues. Peu de nouveaux auteurs échappent à la noyade. Parmi les titres qui se sont distingués ces dernières années, on trouve "Truismes" de Marie Darrieusseq, "Je l'aimais" d'Anna Gavalda, vendu à plus d'un million d'exemplaires, "Rapport aux Bêtes" de la Valaisanne Noëlle Revaz.

    Pour la très grande majorité des auteurs, publier son premier roman relève cependant déjà de l'exploit bien que quelques rares chanceux comme Frédéric Beigbeder et Katrine Pancol, repérée par Robert Laffont pour ses articles dans Cosmopolitain, racontent qu'on est venu les chercher.

    >> À écouter, le sujet de Sylvie Lambelet dans le 12h30:

    Lequel de ces écrivains vaudois a reçu le prestigieux Prix Goncourt ?
    Le 12h30 - Publié le 02 octobre 2017
     

  • Emmanuel Brault

    "Les peaux rouges", un roman aux allures de fable

    Dans ce premier roman d'Emmanuel Brault, intitulé "Les peaux rouges", le protagoniste Amédée Gourd est raciste. Le lecteur ressent à travers ses mots durs et ses expressions crues la haine qui habite ses tripes. Mais sa parole va s'embellir quand il va découvrir l'amour... Un premier roman de l'ordre de l'absurde, publié aux éditions Grasset.

    Emmanuel Brault publie son premier roman: "Les Peaux-Rouges" (Ed.Grasset).
    L'invité du 12h30 - Publié le 02 octobre 2017

  • François-Régis de Guenyveau

    "Un dissident", un ouvrage sur le transhumanisme

    En cette rentrée littéraire, François-Régis de Guenyveau publie son premier roman "Un dissident" aux éditions Albin-Michel. Cet ouvrage s'intéresse à un sujet de société, le transhumanisme.

    François-Regis de Guenyveau publie son premier roman "Un dissident".
    L'invité du 12h30 - Publié le 03 octobre 2017
     

  • David Lopez

    "Fief", un livre au langage surprenant

    En cette rentrée littéraire, David Lopez publie son premier roman "Fief" aux éditions du Seuil à l'occasion de la rentrée littéraire. Ce livre en impose par son écriture, avec une langue qui peut surprendre mais qui rythme le récit.

    David Lopez.
    L'invité du 12h30 - Publié le 04 octobre 2017
     

  • Guillaume Poix

    "Les fils conducteurs", une fiction romanesque

    Guillaume Poix est comédien, metteur en scène et dramaturge. Il signe son premier roman "Les fils conducteurs" publié aux éditions Verticales de la maison Gallimard, dans lequel on découvre une langue imaginaire.

    Guillaume Poix.
    L'invité du 12h30 - Publié le 05 octobre 2017
     

  • Thomas Flahaut

    "Ostwald", fiction d'un accident nucléaire

    Thomas Flahaut, 26 ans, publie son premier roman "Ostwald", aux éditions de L'Olivier. Titré comme le nom d'une commune située en Alsace, le livre dépeint une région frappée par la désindustrialisation, et où un tremblement de terre engendre un grave accident dans une centrale nucléaire.

    Thomas Flahaut
    L'invité du 12h30 - Publié le 06 octobre 2017