Modifié le 04 novembre 2016

Hyperconnectées, les bibliothèques font leur mue

"Faire des rencontres dans une bibliothèque, pourquoi pas?", écrit mercredi la bibliothèque de Fribourg (photo d'illustration).
Intercités - Les bibliothèques de demain InterCités / 6 min. / le 04 novembre 2016
Le livre a perdu la place centrale qu'il occupait depuis plusieurs siècles. A l'heure du tout numérique, les bibliothèques se diversifient pour s'adapter aux besoins du public. Visite dans l'une des plus grandes bibliothèques de Suisse.

La Bibliothèque centrale de Zurich, un bâtiment de plusieurs étages, se trouve au centre-ville. En entrant, on ne tombe pas nez à nez avec de vieilles étagères en bois. On y trouve un mobilier design, dans des nuances de bleu et de vert clair, avec des bornes informatiques. Et surtout, on ne voit aucun livre.

Pourtant, il y en a plus de deux millions dans cette bibliothèque presque centenaire, au sous-sol. Mais l'institution a décidé de libérer de l'espace. Exit les rayons par thèmes, place à davantage de tables pour travailler, à des prises électriques et des espaces de travail en groupe.

Le livre n'est pas le seul horizon

Car une grande majorité du public vient profiter de l'endroit pour travailler sur un ordinateur. C'est une tendance qu'on retrouve dans d'autres bibliothèques. Aujourd'hui, les raisons de se rendre dans une telle institution sont multiples et le prêt de livres n'est plus fondamental. Ce que recherchent les bibliothèques, c'est à développer des lieux sociaux d'accueil plus agréables. On y trouve donc moins de places pour les livres physiques, explique Jean-Philippe Accart, responsable de la bibliothèque de l'École Hôtelière de Lausanne.

L'informatisation rend toutefois les ressources moins visibles et moins accessibles lorsqu'on ne vient pas avec une idée précise. La mise en valeur de ces ressources constitue un grand défi pour les institutions.

 

La bibliothèque du futur est un espace riche en ressources mais aussi en convivialité et qui est modulé pour répondre à un travail plutôt créatif.

Jeannette Frey, directrice de la Bibliothèque Cantonale et Universitaire de Lausanne
 

A Zurich comme à Lausanne, au-delà des changements de support et des réaménagements d'espace, c'est donc aussi quelque part le rôle social des bibliothèques qui évolue.

Etienne Kocher/mh

Publié le 04 novembre 2016 - Modifié le 04 novembre 2016