Publié le 05 mars 2018

Le musicien français Alexandre Desplat décroche un deuxième Oscar

Alexandre Desplat a décroché dimanche son deuxième Oscar.
Alexandre Desplat oscarisé pour la musique de "La Forme de l'eau" Le 12h30 / 2 min. / le 05 mars 2018
Le compositeur Alexandre Desplat a obtenu dimanche son deuxième Oscar pour la bande-originale de "La Forme de l'eau", de Guillermo del Toro, confirmant sa place aux côtés de musiciens français mythiques comme Georges Delerue, Maurice Jarre ou Michel Legrand.

Le compositeur Alexandre Desplat a décroché dimanche son deuxième Oscar pour la bande-originale de "La Forme de l'eau", de Guillermo del Toro qui lui a déjà valu un Golden Globe. Ce parisien de 56 ans avait reçu sa première statuette il y a trois ans pour "The Grand Budapest Hotel" de Wes Anderson.

La carrière du maestro s'est internationalisée avec "La jeune fille à la perle" de Peter Webber en 2003, puis "Birth" de Jonathan Glazer, sorti l'année suivante. David Fincher, Roman Polanski ou Stephen Frears ont fait appel à ses services, tout comme George Clooney avec lequel il a travaillé à trois reprises. Il est l'auteur de plus d'une centaine de bandes originales dont le dernier opus de la saga des Harry Potter.

>> Lire aussi: "La forme de l'eau", un conte maritime signé Guillermo del Toro

Mieux que George Delerue

Alexandre Desplat est aujourd'hui l'une des valeurs sûres d'Hollywood, avec Hans Zimmer, nommé dimanche pour "Dunkerque", ou le légendaire John Williams, créateur du thème de "La Guerre des étoiles". Le musicien détient déjà une belle collection de trophées, du Bafta aux Grammys Awards en passant par trois César en 2006, 2011 et 2013 pour "De battre mon coeur s'est arrêté", "The Ghost Writer" et "De rouille et d'os".

Les musiciens français ont souvent eu les faveurs d'Hollywood. Avec ses deux Oscars, Alexandre Desplat fait mieux que George Delerue, une seule statuette, mais n'a pas encore égalé Michel Legrand, triplement récompensé, tout comme Maurice Jarre, notamment pour "Lawrence d'Arabie".

Du jazz à la bossa nova

Né en 1961 d'un père français fan de la chanteuse égyptienne Oum Kalsoum et d'une mère grecque, Alexandre Desplat a baigné dès l'enfance "dans un tourbillon musical", du jazz à la bossa nova en passant par les musiques grecque et arabe.

Comme sa passion pour le cinéma est "presque aussi forte que pour la musique", il a été membre du jury du festival de Cannes en 2010 et président de celui de la Mostra de Venise l'an passé, une première pour un musicien.

ats/mcm

Publié le 05 mars 2018