Modifié le 19 juin 2017

"Zombillénium" fait fureur au Festival international d'animation d'Annecy

Les réalisateurs français de « Zombillénium » racontent les coulisses du film
Les réalisateurs français de « Zombillénium » racontent les coulisses du film Culture / 7 min. / le 16 juin 2017
Après avoir été le seul film d'animation sélectionné en compétition à Cannes, le long métrage "Zombillénium" a fait fureur cette semaine à Annecy. Entretien avec les co-réalisateurs français Arthur de Pins et Alexis Ducord.

Le tandem composé d'Arthur de Pins et Alexis Ducord a adapté la bande dessinée éponyme (publiés dans "Spirou" et aux éditions Dupuis par Arthur de Pins) chroniquant avec humour le quotidien d'un parc d'attractions d'enfer dont les employés sont des zombies, vampires, loups garous et autres démons pas forcément identifiables.

Il se concentre sur l'histoire d'un père négligent devenu zombie après un accident et qui se trouve engagé dans un parc d'attractions tenu par des monstres.

>> A voir: la bande-annonce du film

Sélectionné en compétition officielle à Annecy, après le Festival de Cannes où il était l'unique long métrage d'animation retenu, "Zombillénium" a nécessité quelque dix mois de travail. Superproduction en 3D à l'échelle européenne de l'animation, le film a bénéficié d'un budget de près de 13,5 millions d'euros.

>> A voir: entretien à Annecy avec les co-réalisateurs Arthur de Pins et Alexis Ducord

Les réalisateurs français de « Zombillénium » racontent les coulisses du film
Culture - Publié le 16 juin 2017
 

 

Projeté lundi soir en ouverture du Festival d'Annecy dans une salle aussi bondée que survoltée, "Zombillénium" a fait fureur grâce aussi à sa bande son rock efficace et omniprésente qui rythme les péripéties de son héros (Hector) et de son contradicteur (Steven, le méchant ressemblant au vampire de "Twilight") qui diffèrent de ceux de la bande dessinée.

Une BO signée Mat Bastard, chanteur du groupe Skip the Use qui prête aussi sa voix au squelette Sirius, dont Arthur de Pins avait signé fin 2013 le clip graphique "Nameless World" qui s'est révélé le déclencheur et pilote de ce projet de long métrage à la fois noir et plein d'humour.

>> A voir: le clip "Nameless World" de Skip the Use

 

Olivier Horner/mcc

Sortie prévue le 18 octobre 2017.

Publié le 16 juin 2017 - Modifié le 19 juin 2017