Modifié le 19 mai 2017

Le sublime "Barbara" de Mathieu Amalric se dévoile à Cannes

Le réalisateur Mathieu Amalric et l'interprète de Barbara, Jeanne Balibar, jeudi 18 mai au Festival de Cannes.
"Barbara", un film hommage à la célèbre chanteuse disparue il y a 20 ans Le Journal du matin / 1 min. / le 19 mai 2017
Mathieu Amalric montait les marches comme acteur mercredi soir pour le film d'ouverture, "Les fantômes d'Ismaël", d'Arnaud Desplechin. Il revenait hier soir en tant que cinéaste en ouverture de la section Un Certain Regard avec "Barbara".

"Barbara" est un film hommage à la célèbre chanteuse disparue il y a tout juste vingt ans, incarnée à l'écran par Jeanne Balibar. En ce moment, le cinéma français raffole des biopics.

Mais "Barbara" n'a rien à avoir avec les "Dalida" et autres "Django" sortis il y a peu. Ni, sans doute, avec ceux de Godard et Rodin, attendus ces prochains jours en compétition à Cannes. Car "Barbara" est un ovni. D'abord, le film ne raconte aucunement la vie de la chanteuse. Il raconte l'histoire d'un cinéaste qui essaie de tourner un film sur elle.

>> À voir, la bande annonce du film "Barbara":

 

Un reflet morcelé de l'insaisissable Barbara

Grâce à ce dispositif de mise en abyme, Mathieu Amalric brouille toutes les pistes. On y voit bien une actrice qui s'entraîne à imiter la chanteuse, on y voit de vraies archives de Barbara, mais aussi des séquences du film en train de se faire, et on ne sait parfois plus très bien ni dans quelle temporalité ni dans quel film on se trouve. Comme si Amalric voulait nous dire qu'il est impossible de s'approcher vraiment d'une légende et qu'un biopic n'en serait toujours que le reflet morcelé.

Jeanne Balibar met de la musique dans chacun de ses gestes et de ses mots, elle est simplement sublime. On est donc à des années-lumière d'une performance outrée façon Marion Cotillard dans "La Môme", on est loin aussi du très psychologique "Dalida". Le film d'Amalric n'explique rien, il déroute. Il est insaisissable, comme l'était Barbara.   

Raphaële Bouchet/ld

>> A lire aussi: le dossier consacré au 70e Festival de Cannes: Toute l'actualité du 70e Festival de Cannes

Publié le 19 mai 2017 - Modifié le 19 mai 2017