Modifié le 13 novembre 2016

Le 22e Festival Tous Ecrans à Genève couronne un film iranien

Une personnes teste une expérience audiovisuelle originale à Tous Ecrans en 2014.
Une personnes teste une expérience audiovisuelle originale à Tous Ecrans en 2014. [Martial Trezzini - KEYSTONE]
Le cinéma iranien a été couronné au 22e Festival Tous Ecrans grâce au film "Life and a Day" de Saeed Roostaee. Cette édition, qui a décerné de nombreux prix, a attiré un peu plus de 30'000 spectateurs.

Le jury a accordé à l'unanimité le Reflet d'Or au premier long métrage de Saeed Roostaee. Deux mentions spéciales à égalité ont été attribuées aux film "Park" de la cinéaste grecque Sofia Exarchou et "Alipato - The Very Brief Life of an Ember" du Philippin Khavn de La Cruz.

Le festival a également distingué du prix Film & Beyond le réalisateur Apichatpong Weerasethakul pour l'ensemble de son travail dans les arts audiovisuels et "The Night Of" de Richard Price et Steven Zaillian comme meilleure série de télévision.

Parmi les courts métrages, "A Man Returned" de Mahdi Fleifel a été primé et le prix RTS est revenu à "L'Âge des sirènes" d'Héloïse Pelloquet.

Nouveaux prix

Deux nouveaux prix ont été lancés pour cette édition. "Transition" de Joost Jordens et Mike von Rotz se voit attribuer celui de l'oeuvre en réalité virtuelle. Seconde innovation, le meilleur vidéoclip est attribué à "Panda (Desiigner)" de Paul Geusebroek.

Côté web-séries, à l'honneur cette année, c'est "Le Bateau de l'Enfer" de Julian Nodolwsky et Joachim Barbier qui a été primé.

>> Lire aussi: Les web séries en vedette au Film Festival Tous Ecrans à Genève

ats/vtom

Publié le 12 novembre 2016 - Modifié le 13 novembre 2016