Modifié le 09 mars 2018

L’exposition "Touchdown" avec et sur des personnes atteintes de trisomie 21

Le Centre Paul Klee à Berne présente les oeuvres de personnes atteintes de trisomie 21
Le Centre Paul Klee à Berne présente les oeuvres de personnes atteintes de trisomie 21 19h30 / 2 min. / le 07 mars 2018
Du 24 janvier au 13 mai 2018, le Centre Paul Klee de Berne présente l’exposition "Touchdown". Celle-ci a été entièrement conçue en collaboration avec des personnes porteuses du syndrome de Down.

L'exposition "Touchdown" raconte l’histoire de la trisomie 21. Elle se dévoile comme un voyage imaginaire à travers le temps, pour explorer à divers niveaux la vie des personnes avec trisomie 21: sur le plan artistique, historique et sociologique.

Elle s’articule autour de plusieurs axes: l’histoire du syndrome et sa découverte, le quotidien des personnes touchées et celui de leurs familles, les représentations (comment les regarde-t-on ?), leur place et leur avenir dans notre société. De nombreuses œuvres sont réalisées en partie par des artistes trisomiques: photographies, sculptures, dessins, installations.

Judith Scott expose

La Collection de l’art brut de Lausanne a notamment prêté de très belles pièces de l’artiste américaine Judith Scott: des objets géants emballés de multiples couches de fils colorés, devenant des sculptures étranges et envoûtantes, moitié poupées, moitié cocons.

"Assemblage", oeuvre de Judith Scott.
"Assemblage", oeuvre de Judith Scott. [Leon Borensztein - Collection de l'art brut]

Le visiteur est accueilli dans une immense salle toute blanche, où une expérience singulière lui est proposée d’entrée de jeu: se pencher au fond d’une sorte de puits pour y voir sa propre image. La question du regard, de la normalité, de l’apparence est posée.

Sculptures en bois grandeur nature

Un peu plus loin, une bonne dizaine de personnages grandeur nature - sculptures en bois,- pose dans des postures naturelles, coutumières. Mais c’est avant tout une grande ressemblance et une familiarité qui s'en ressent.

Une exposition hétéroclite, riche, généreuse, très accessible et touchante, qui interroge les visiteurs. On en ressort éblouis par certaines œuvres, remués, avec des questions éthiques à explorer sur la place des uns et des autres dans notre société.

Il est nécessaire de savoir qu'aujourd'hui lorsqu'un diagnostic prénatal révèle qu'un fœtus est atteint de trisomie 21 ou du syndrome de Down, environ 90% des femmes décident d'avorter. L’exposition se clôt précisément sur ces questions.

Des guides porteurs de trisomie 21

En parallèle aux visites publiques régulières, le Centre Paul Klee propose des tours spéciaux en tandem avec un médiateur d'art ainsi que de guides porteurs de trisomie 21, pour faire vivre l’exposition aux groupes et aux classes.

Pendant ces visites d'une durée de 90 minutes, ils répondent aux questions relatives à la vie avec une trisomie et expliquent les œuvres d'art comme des "experts à part entière".

Laurence Froidevaux/jd

>> "Touchdown", Centre Paul-Klee, Berne, du 24 janvier au 13 mai 2018.

Publié le 08 février 2018 - Modifié le 09 mars 2018