Plonk & Replonk sont entrés au couvent

Le célèbre collectif suisse expose ses dernières absurdités en France voisine, jusqu'au 21 octobre.

Scroll

Lapin d'avertissement

Achtung, stop, on vous aura prévenus. Ceci n'est pas un article drôle. Enfin, si l'on excepte les nombreuses images et vidéos signées Plonk & Replonk, qui le parsèment et qui sont, elles, impayables et généreuses, irrésistibles et étranges, inédites ou inusables. Absolument absurdes aussi, comme tout ce qui a fait la gloire de ce collectif neuchâtelois spécialisé dans le détournement d'images anciennes et dans la création allumée.

D'ailleurs, puisque Plonk & Replonk sont les maîtres ferronniers d'un non-sens à la Suisse, commençons-le, cet article, à rebours du bon sens. À savoir par une vidéo qui n'a rien à voir ni avec notre sujet ni avec l'actualité, ce qui en fait la meilleure introduction possible à un texte (vaguement) et à une semaine qui s'annonce pluvieuse.

 

 

Dans les ordres

Cet été, comme on a pu l'apprendre sur le plateau de "La Puce à l'oreille", Plonk & Replonk sont entrés au couvent par deux fois, et par la grande porte. Le collectif suractif a inventé une exposition sonore et plutôt arty en Haute-Alsace, au Centre de Rencontres des Dominicains.

 

Reportage sur l’exposition «Aulps, départ ! Courses en sac et spiritualité» de Plonk & Replonk
La puce à l'oreille - Publié le 28 septembre 2017
 

 

 

 

"Sans commentaire", Plonk & Replonk, Centre de Rencontres des Dominicains.
"Sans commentaire", Plonk & Replonk, Centre de Rencontres des Dominicains. [Plonk - DR]

 

Le collectif est, durant tout ce mois d'octobre, l'invité de l'abbaye d'Aulps, en Haute-Savoie, à vingt minutes de route de Thonon-les-Bains. De ce haut lieu de culture et de pouvoir (et ausi de cuissage, mais chut), ne restent plus que quelques pans de pierres d'une beauté méditative à couper le souffle.

Affiche de l'exposition de Plonk "Aulps, départ! Course en sac et spiritualité".
Affiche de l'exposition de Plonk "Aulps, départ! Course en sac et spiritualité". [Plonk & Replonk - DR]

 

En plein air, à l'ombre de ces augustes murs, Plonk & Replonk déploient leur catéchisme impie qu'ils ont mixé à un code de la route pavé des noires intentions. À l'intérieur, ils exposent des pièces plus classiques de leur iconographie.

 

 

 

.

 

 

Replonk et religion

 

Oeuvre de Plonk & Replonk exposée à l'abbaye d'Aulps.
Oeuvre de Plonk & Replonk exposée à l'abbaye d'Aulps. [Plonk - DR]

Ce n'est pas la première fois que les Plonk se frottent à la religion. On a tous dans l'œil leur vision musette du Mur des Réformateurs genevois. Ou cette image de nonne à cornette longeant un mur graffité "Nique ta mère supérieure". Certes. Mais dans une exposition de commande, comme à Aulps, l'esprit libertaire des Plonk ne risque-t-il pas de s'autocensurer?

Nous n'avons quasiment jamais eu de réactions outrées ou choquées à nos images qui traitent de religion.

Jacques Froidevaux, membre du collectif Plon & Replonk

Réponse de l'un des frères fondateurs du collectif, Jacques Froidevaux: "Non, je ne crois pas. De toutes façons, notre humour ne fonctionne pas de manière frontale, comme celui d'un dessinateur de presse, par exemple. Notre registre critique, c'est l'attaque par la bande, comme au billard, le détournement, l'absurdité, le truc improbable. Étonnamment, nous n'avons quasiment jamais eu de réactions outrées ou choquées à nos images qui traitent de religion. Sauf une anecdote marrante: lorsque nous avions sorti un signet de lecture avec le visuel "Nique ta mère supérieure", un libraire nous a raconté qu'un jour, une religieuse entre dans la boutique, elle choisit le fameux signet, elle le paye 1,50 euros. Une fois son achat réglé, elle le déchire en tout petits morceaux sur le comptoir avant de partir sans rien dire…".

De source non confirmée mais bien informée, il semblerait que pour l'exposition actuellement en cours à Aulps, une image des Plonk aurait quand même été refusée: celle où l'on voit un pape écrire à sa domina une lettre torride comme un coup de fouet.

Image de Plonk & Replonk qui aurait été refusée pour l'exposition d'Aulps.
Image de Plonk & Replonk qui aurait été refusée pour l'exposition d'Aulps. [Plonk - DR]

 

 

 

 

.

 

 

Police, armée, etc.

De la soutane à l'uniforme… S'il est une autre caste qui inspire Plonk & Replonk, c'est bien celle des gradés. Qu'ils soient de la police ou de l'armée, leur décorum se prête avec panache aux détournements loufoques. Les Plonk ont même participé, par deux fois, à des manifestations officielles organisées par l'armée et la police.

Oeuvre de Plonk & Replonk exposée à l'abbaye d'Aulps.
Oeuvre de Plonk & Replonk exposée à l'abbaye d'Aulps. [Plonk - DR]
 

La première fois, c'était en 2010, au Musée militaire de Colombier, pour une expo intitulée "Féérie militaire". Jacques Froidevaux, objecteur de conscience, se souvient d'avoir cru à un gag lorsqu'il avait reçu le premier courrier de l'institution et se remémore avec amusement le vernissage de l'expo où se frôlaient "hauts gradés à galons et cultureux à écharpes".

La seconde fois, c'était au Musée de la police, à Colombier, en 2012. Le clergé, l'armée, la police… Est-ce à dire que les Plonk sont solubles dans tout, et peuvent collaborer avec n'importe qui sans vendre leur âme? Jacques Froidevaux objecte: "Non. Il y a des collaborations que l'on refuserait parce qu'on aurait l'air de les cautionner. Une campagne pour l'UDC, par exemple. Ou pour des entreprises comme Monsanto. Ou dans le domaine des armes…".

 

 

 

 

 

.

 

 

Drôles de bêtes

Nous avons collaboré un bon moment avec le journal "Le Temps". À notre étonnement, les seuls de nos visuels qui engendraient des lettres de protestations, c'étaient ceux où nous ironisions sur les animaux, y compris sur les pit-bulls.

Jacques Froidevaux, membre du collectif Plonk & Replonk.
 

Oeuvre de Plonk & Replonk exposée à l'abbaye d'Aulps.
Oeuvre de Plonk & Replonk exposée à l'abbaye d'Aulps. [Plonk - DR]
 

Si à quelques exceptions près, ni un regard critique posé sur l'armée, la religion ou la police, ne suscitent de réactions en ces temps où les clivages se crispent, est-ce à dire que les Plonk peuvent sourire de tout et avec n'importe qui? Presque...

Même si cela reste rare, il arrive que les détournements graphiques mettant en jeu les animaux hérissent leurs défenseurs.

 

 

 

.

 

 

2018, à suivre

 

Couverture du calendrier 2018 réalisé par Plonk & Replonk.
Couverture du calendrier 2018 réalisé par Plonk & Replonk. [Plonk - DR]
 

Et à part ça? Comment se porte l'entreprise Plonk & Replonk? Bien que célèbre et célébrée dans toute l'Europe, collaborant pour des institutions aussi prestigieuse que le Musée d'Orsay, l'entreprise fondée en 1997, basée à La Chaux-de-Fonds et principalement composée par les frères Jacques et Hubert Froidevaux et le graphiste Miguel Angel Morales, avait défrayé la chronique, l'an dernier, en lançant un appel à des dons par crowdfunding.

Jacques Froidevaux: "Nous avons très vite trouvé les 50'000 francs qui nous manquaient, heureusement. Ca va. Mais nous restons fragiles. Nous sommes connus et invités, mais avons de la peine à nous monnayer." Justement. Les Plonk sortent ces jours-ci leur traditionnel calendrier – il vaut mille fois tous les Pirelli. 2018, re-santé, re-conservation.

 

 

 

 

 

Crédits

"Aulps, départ! Course en sac et spiritualité"

Exposition à l'abbaye d'Aulps, St-Jean d'Aulps, Haute-Savoie, à voir jusqu'au 31 octobre.

Proposition et texte: Stéphane Bonvin

Réalisation web: Meili Gernet