Modifié le 14 septembre 2017

La Documenta de Kassel évite de justesse la faillite

La performance "Check Point" d'Ibrahim Mahama à Athènes pour la Documenta.
L'exposition d'art contemporain allemande Documenta proche de la faillite Le 12h30 / 1 min. / le 14 septembre 2017
La Documenta de Kassel, en Allemagne, fermera ses portes ce dimanche sur un déficit important qui l'a presque menée à la faillite.

La plus grande exposition d'art contemporain au monde qui a lieu tous les cinq ans en Allemagne enregistre cette année un déficit important qui la menace de faillite.

Une des raisons invoquées pour expliquer ces difficultés financières: le volet grec de l'expo. Un deuxième lieu d'exposition inédit dans l'histoire de la manifestation, qui a fermé ses portes au mois de juillet dernier.

>> A lire: Athènes accueille le rendez-vous d'art contemporain Documenta

Un déficit de 7 millions d'euros

Beaucoup estiment qu'il faut chercher là la principale raison au déficit important de 7 millions d'euros, malgré ses quelque 750'000 visiteurs.

Le "volet athénien" est donc mis en cause, la collaboration entre les Grecs et les Allemands n'aurait pas été optimale, dit-on du côté de la ville de Kassel. Mais il y a une autre raison invoquée, c'est le fait que les artistes invités ont été plus nombreux, ce qui a donc coûté logiquement plus cher.

Pour éviter la cessation de paiement, la ville de Kassel et le Land de la Hesse se sont portés garants.

Blandine Milcent/mcc

Publié le 14 septembre 2017 - Modifié le 14 septembre 2017