Modifié le 29 août 2016

Le film franco-suisse "Ma vie de courgette" primé au Festival d'Angoulême

"Ma vie de Courgette" a déjà été très bien accueilli dans plusieurs festivals.
"Ma vie de Courgette" a déjà été très bien accueilli dans plusieurs festivals. [Rita Productions]
Le film d'animation "Ma vie de courgette" du metteur en scène suisse Claude Barras a reçu le Valois de diamant du 9e Festival du film francophone à Angoulême, en France.

"Ma vie de courgette" est une production franco-suisse et coproduction de la RTS entièrement réalisée en "stop motion", une technique héritée du cinéma où les objets sont très légèrement déplacés entre chaque prise de vue.

Le maire d'Angoulême s'est réjoui de ce choix sur Twitter.

 

Le film d'animation narre le destin d'un petit orphelin attachant confié à un foyer. Il a nécessité dix-huit mois de tournage, à raison de trois secondes d'images par jour, au pôle Pixel de Villeurbanne, près de Lyon (F). Claude Barras a travaillé près de dix ans sur ce projet. Pour lui, le film est "un hommage avant tout à tous les enfants maltraités qui survivent tant bien que mal à leurs blessures".

Le film est une adaptation du roman de l'écrivain français Gilles Paris intitulé "Autobiographie d'une courgette" (2002). Il avait déjà raflé le prix du public au Festival international du film d'animation d'Annecy et est candidat pour une nomination aux Oscars dans la catégorie "films en langue étrangère".

ats/cab

Publié le 29 août 2016 - Modifié le 29 août 2016

Les autres prix

Le Valois de la meilleure actrice est allé à la comédienne française Lina El Arabi, pour son rôle dans "Noces", du réalisateur belge Stephan Streker.

Le Valois du meilleur acteur a été attribué ex aequo aux comédiens français Sébastien Houbani, également pour sa prestation dans "Noces" et Antoine-Olivier Pilon dans "1:54" du metteur en scène canadien Yan England.