Publié le 06 décembre 2017

Le 8e Festival Antigel dépasse les frontières genevoises

L'affiche du Festival Antigel 2018.
L'affiche du Festival Antigel 2018. [antigel.ch]
Du 26 janvier au 17 février, la 8e édition d'Antigel investira pour la première fois le Grand Genève, avec des projets en France voisine. Au menu: Jane Birkin, du metal et l'intégration sociale par la culture de requérants d'asile.

L'affiche de la 8e édition montre que le festival ne tombe pas dans la routine. Avec le projet "Antidote", Antigel permet à une soixantaine de personnes, 40 requérants d'asile et 20 jeunes, d'effectuer un stage.

Le festival veut "rendre compte de la création contemporaine dans tous ses états", a déclaré Prisca Harsh, programmatrice. L'écrivaine Virginie Despentes reviendra pour une lecture de Pasolini. Antigel mettra aussi à l'honneur de jeunes artistes, comme Maëlle Gross, Mickaël Phelippeau, Tiphanie Bovay-Klameth, ou encore le duo David Mambouch et Marion Leclercq.

Du metal, de la folk et Jane Birkin

Jane Birkin figure en tête d'affiche. La programmation ira jusqu'au metal avec le groupe Einstürzende Neubauten, et les Young Gods partageront la scène avec Nostromo et Promethee, pour une soirée 100% helvétique.

Au programme aussi: de grands noms du folk international, de la country et du rock. La 3e Antigel Run, des cours de yoga, une balade à vélo et un samedi à la campagne seront aussi proposés par le festival.

ats/ld

Publié le 06 décembre 2017