Modifié le 01 juin 2017

Le Festival de la Cité de retour sur son site historique à Lausanne

Myriam Kridi, directrice du Festival de la Cité.
Le festival de la Cité sera de retour début juillet dans les quartiers historiques de Lausanne Le 12h30 / 2 min. / le 31 mai 2017
Le Festival de la Cité retrouve ses quartiers historiques autour de la cathédrale de Lausanne. Il investit toutefois de nouvelles scènes, baptisées "La Perchée", "Grand canyon" ou "La Nomade".

Plus de 100 spectacles animeront la 46e édition du festival, qui se tiendra du 4 au 9 juillet. Après une tentative de décentralisation très critiquée, la manifestation se resserre sur son périmètre historique.

Mais sa directrice, Myriam Kridi, l'ouvre à de nouveaux lieux: "La Perchée" aura le nouveau Parlement en toile de fond, le "Grand Canyon" s'implantera derrière le Palais de Rumine. Le pont Bessières sera fermé pour l'occasion.

 

Le défi de cette nouvelle édition a été de "trouver la bonne combinaison entre le lieu et la performance artistique", a expliqué Myriam Kridi mercredi. Le festival maintient sa ligne pluridisciplinaire, ouverte aux artistes des cinq continents sans oublier les talents suisses. Une scène, "The Great Escape", sera dédiée aux productions helvétiques.

Musique et danse

La programmation accorde une large place à la musique, à la danse et aux performances hors normes.

Chaque soir, durant cinq heures, avec "This variation", Tino Sehgal, un artiste radical investira par exemple une pièce plongée dans le noir, où on devine des mouvements, mais on ignore si notre voisin est un interprète ou un spectateur.

"Il y a beaucoup de danse. Un hasard lié aux belles choses qu'on a rencontrées et qu'on a souhaité inviter", a aussi expliqué la directrice de la Cité dans le 12h30 de la RTS.

ats/vz

Publié le 31 mai 2017 - Modifié le 01 juin 2017