Modifié le 12 août 2015

Le cirque Knie écarte les éléphants de ses futurs spectacles

Knie ne fera plus de numéro avec des éléphants
Knie ne fera plus de numéro avec des éléphants 19h30 / 1 min. / le 11 août 2015
Le cirque Knie a annoncé mardi qu'il ne présentera plus de numéros avec des éléphants dès l'an prochain. Le public pourra toutefois continuer à admirer les pachydermes au zoo pour enfants de Rapperswil (SG).

Le cirque explique vouloir se concentrer sur le maintien d'un "groupe matriarcal d'éléphants avec des capacités d'élevage". Pour cette raison, les deux femelles Dehli et Ceylon, qui font partie de la tournée cette saison, resteront à Rapperswil, le fief de la dynastie Knie, dès 2016. Trois éléphantes du cirque, âgées, sont mortes en juin et juillet derniers.

Depuis, le groupe des pachydermes est composé de cinq femelles. Il y a quelques jours, le mâle Thisiam du zoo polonais de Katowice est arrivé à Rapperswil, où un grand parc pour éléphants a été inauguré au printemps.

Une tradition séculaire

En écartant les éléphants de ses spectacles, Knie rompt avec une tradition familiale de près de 100 ans: depuis les années 1920, l'éléphant était le symbole du cirque.

Cette décision n'est pas liée aux critiques fréquemment émises par les associations de protection des animaux, a assuré à l'ats Franco Knie Senior. "On ne se laisse pas dicter par des activistes."

ats/jgal

Publié le 11 août 2015 - Modifié le 12 août 2015