Modifié le 11 février 2014

Le trésor de l'Abbaye de Saint-Maurice exposé au Louvre

Le coffret mérovingien du prêtre Teudéric (VIIe siècle).
Le coffret mérovingien du prêtre Teudéric (VIIe siècle). [ - Abbaye de St-Maurice]
Le musée du Louvre, à Paris, exposera du 14 mars au 16 juin les principaux objets du trésor de l'Abbaye de St-Maurice (VS). L'événement se profile comme un prélude au jubilé des 1500 ans de l'abbaye.

Une vingtaine de pièces du trésor de l'Abbaye de St-Maurice, parmi la centaine que compte le trésor, seront montrées au public dans l'espace Richelieu du musée du Louvre dès le 14 mars prochain.

Une première

"Cette exposition est absolument exceptionnelle puisque c'est la première fois que le trésor quitte l'Abbaye", a déclaré mardi lors d'une présentation l'abbé Joseph Roduit.

Une des particularités de ce trésor est que, actuellement encore, une trentaine de pièces sont régulièrement utilisées lors de célébrations ou de processions. Et quatre d'entre elles le seront également à Paris où un cycle de sept offices religieux, dont une messe grégorienne, est prévu à la cathédrale Notre-Dame.

ats/moha

Publié le 11 février 2014 - Modifié le 11 février 2014

Une histoire exceptionnelle

Le trésor est en cela exceptionnel qu'il a subsisté à travers les siècles à toutes les crises et toutes les guerres, précise l'abbé Joseph Roduit.

Lors du passage de Napoléon en 1800, les pièces ont été cachées parmi la population pour échapper à la cupidité de l'empereur.

Napoléon, informé des objets et de leur valeur par un oncle évêque, l'aurait très mal pris. Par mesure de rétorsion, il a décidé de placer l'Abbaye sous la juridiction des chanoines du Grand St-Bernard.

Le trésor a perdu une seule pièce, une Marie tenant Jésus dans ses bras, lors de ce sauvetage. L'objet, datant du 13e siècle, n'est jamais réapparu.