Modifié le 02 décembre 2012

Patrick Bruel ne se casse plus la voix pour son retour à la chanson

Nolwenn Leroy joue les sirènes bretonnes.
Nolwenn Leroy joue les sirènes bretonnes. [ - ]
Patrick Bruel délaisse ses nouvelles préoccupations, le poker et le cinéma, pour revenir discrètement à la chanson. Et en profite pour signer un joli clin d'oeil à l'un de ses tubes, "Place des grands hommes".

Tout le monde se souvient du Patrick Bruel de 1989, la voix aigrillarde, aimant à filles hurlant "Alors regarde" à tue-tête. Un gouffre sépare cette époque du Bruel d'aujourd'hui, celui de son 7e album, "Lequel de nous". Le chanteur est calmé, plus sobre, sa voix est posée, apaisée. Il nous raconte des histoires douces ou même mélancoliques.

Après ses immenses succès et à la suite d'un disque très discret en 2006, Bruel, 53 ans, avait fait une pause. Le chanteur en a profité pour s'illustrer au poker, au théâtre et surtout au cinéma ("Un secret", "Le prénom"). Il revient avec un CD plus personnel.

La Place des grands hommes 20 ans après

La pochette du dernier album de Patrick Bruel.
La pochette du dernier album de Patrick Bruel. [ - Columbia]
Et le Bruel nouveau est pour le moins éclectique. On passe sans crier gare de la douceur au son des années 30 avec des touches de rap et de pop. La constance de l'album réside surtout dans des textes plus léchés, où l'on sort souvent de l'éternel thème amoureux.

On aime "Dans ces moments-là", où les copains de la "Place des grands hommes" se retrouvent pour dire adieu à l'un des leurs. Et "Où es-tu", ode aux reporters en zones de combats, ou "Les larmes de leurs pères" sur la révolte tunisienne. Mais pourquoi donc avoir commis "Maux d'enfants", ce duo avec le rappeur La Fouine et ce retour du criard Bruel sur "J'aurais chanté peut-être"?

Alicia Keys partage sa béatitude

Alicia Keys peine à convaincre avec son dernier disque.
Alicia Keys peine à convaincre avec son dernier disque. [ - ]
Alicia Keys ne s'en cache pas, elle dédie son 5e album à son fils Egypt (car tel est son nom): "Grâce à lui, j'ai écrit et composé comme jamais auparavant", assure la jeune maman depuis 2010. Un disque plus tendre, donc, moins R&B et tirant sur le blues.

Mais aussi et malheureusement un CD trop fleur bleue. Sans cesse on écoute le bonheur d'être mariée, la beauté d'être maman et, comme rien ne nous est épargné, on assiste béat sur la fin d'un des titres à un duo "I love you moi aussi" avec le fiston... Bref, avec ce "Girl on fire", la trentenaire peine à mettre le feu, malgré quelques titres plus énergiques.

Quelques beaux titres, mais trop rares

Au final, on se demande si les 13 chansons de cet album sont à la hauteur de la diva de la soul, aux 12 Grammy et 30 millions d'albums vendus en 10 ans. On ne garde vraiment que 2 ou 3 titres, les autres étant nettement en dessous.

Certes, la belle a moins tenté le tube à tout prix, oubliant les duos à succès (Jay-Z sur le CD précédent), pour des tête-à-tête moins réussis. Ainsi, "Fire we make" avec Maxwell, chanteur à la voix vraiment trop haut perchée, donne l'impression de durer 20 minutes. Mention bien toutefois pour le single "Girl on fire", où Alicia Keys donne de la voix, puissante et efficace.

Nolwenn la Bretonne devient sirène

Nolwenn Leroy joue les sirènes bretonnes.
Nolwenn Leroy joue les sirènes bretonnes. [ - ]
Dix ans tout juste après sa victoire dans la "Star Academy", Nolwenn Leroy sort déjà un 5e album, "O filles de l'eau". La jeune Bretonne poursuit sa route discrètement mais sûrement, avec derrière elle plusieurs tubes comme "Cassé", "Nolwenn Ohwo" et surtout ses reprises de "Bretonne", qui a été vendu à plus d'un million d'exemplaires.

Nolwenn, 30 ans, poursuit dans cette voie avec un nouvel album qui sent la Bretagne, où se succèdent des titres en français, en anglais et en breton. La thématique tourne uniquement autour de l'eau, des marins aux sirènes en passant par les drames écologiques.

"Juste pour me souvenir" sort du lot

Ce disque aquatique vogue doucement, sans atteindre le sommet de la vague. Le tout est agréable, on voyage avec plaisir, mais on n'est pas transporté complètement. Pas même avec les titres co-écrits avec des pointures comme Christophe Miossec ou Jean-Louis Murat.

Une exception toutefois, le premier single, fruit d'une collaboration avec Ycare ("Nouvelle Star"), est vraiment entraînant. Paroles et musique s'associent pour faire de "Juste pour me souvenir" de loin la meilleure chanson. On aime aussi la dénonciation des pollueurs maritimes de "Sixième continent" et la quiétude de "D'émeraude".

Frédéric Boillat

Publié le 02 décembre 2012 - Modifié le 02 décembre 2012

Les sorties récentes et à venir

Alicia Keys, "Girl On Fire" (23 novembre)

John Travolta et Olivia Newton-John, "The Christmas" (courant novembre)

Patrick Bruel, "Lequel de nous" (26 novembre)

Cali, "Vernet Les Bains" (26 novembre)

Kesha, "Warrior" (30 novembre)

Bruno Mars, "Unorthodox Jukebox" (7 décembre)

Keny Arkana, "Tout tourne autour du Soleil" (7 décembre)

Tinkabelle, "On My Way" (14 décembre)

Queens of The Stone Age, "Ultraviolet Robot" (31 décembre)

Bon Jovi, "What About Now" (22 février 2013)

Indochine, nouvel album attendu en 2013

L'information musique

Le magazine économique Forbes a publié le classement des artistes ayant touché le plus d'argent en 2012. Et c'est une surprises, ni Madonna, ni Lady Gaga, ni Rihanna pointent en tête.

Le rappeur Dr. Dre a en effet touché un joli pactole cette année, pourtant sans avoir sorti de nouvel album depuis bientôt quinze ans. Il a gagné 110 millions de dollars entre mai 2011 et mai 2012 sur les recettes liées aux albums, aux tournées ou aux produits dérivés.

Dr. Dre doit en fait surtout sa fortune aux casques audios Beats By Dre, qui ont rapporté près de 100 millions de francs.

En deuxième position figure l'ancien chanteur et bassiste de Pink Floyd Roger Waters, actuellement en tournée mondiale, avec 88 millions de dollars.

Suivent Elton John (80 millions), U2 (78 millions), Take That (69 millions) et Bon Jovi (60 millions), aussi tous en tournée.

Britney Spears a elle gagné 58 millions, devant Taylor Swif et Paul McCartney (57 millions), Justin Bieber (55 millions) puis Rihanna (53 millions) et Lady GaGa (52 millions).